Aller au contenu principal
En dépit des progrès récents, plus du quart de la population d’Amérique latine vit dans la pauvreté. La région affiche l’un des taux d’homicide les plus élevés dans le monde. Les inégalités sociales et économiques, la dégradation des écosystèmes côtiers, les maladies et les catastrophes naturelles font aussi partie du lot de cette région.

Cibles de recherche

Nous croyons que la recherche et l’innovation sont essentielles au progrès. Depuis le début des années 1970, nous avons appuyé des solutions pratiques par l’habile interaction entre les idées, les moyens humains et financiers dans la recherche et les politiques en développement. 

Il arrive que certains projets transcendent les frontières et réunissent des spécialistes du développement de plusieurs pays. Nos projets qui tirent parti des connaissances régionales et mondiales renforcent notre quête de solutions durables.

Quel est notre but ? La viabilité à long terme du développement en Amérique latine et dans les Caraïbes par la croissance économique, l’accès équitable aux services de soins de santé et sociaux, des ressources naturelles durables et la sécurité civile. Or nous réalisons d’importants progrès.

Bureau régional

Le Bureau régional de l’Amérique latine et des Caraïbes du CRDI est situé à Montevideo, en Uruguay, et il coordonne nos activités dans 33 pays.

Argentina

Argentina

Bolivia

Brazil

Chile

Chile

Colombia

Costa Rica

Cuba

Dominican Republic

Ecuador

El Salvador

Guatemala

Guyana

Haiti

Honduras

Jamaica

Mexico

Nicaragua

Panama

Paraguay

Peru

Trinidad and Tobago

Uruguay

Venezuela

Country Profile

Depuis 1972, nos subventions en Argentine ont contribué à renforcer les capacités de recherche et à favoriser l’instauration de politiques gouvernementales judicieuses en matière de commerce, d’économie, de développement industriel et de prestation de services sociaux et de soins de santé.

Par exemple, les chercheurs du Réseau latino-américain sur le commerce ont aidé les négociateurs argentins à conclure des accords de commerce international propices à une croissance durable et à la réduction de la pauvreté.

Dans le cadre d’un autre projet couronné de succès, l’administration municipale de Buenos Aires a renforcé sa capacité à limiter la propagation de la dengue, une maladie transmise par un moustique. Nos recherches ont permis de déterminer les facteurs contribuant à accélérer la propagation de la maladie et ont aidé la ville à concevoir des outils éducatifs plus efficaces en matière de santé publique.

Nous avons également aidé les Mapuche, un peuple autochtone, à renforcer leurs compétences en informatique. La recherche a permis de réunir les conditions propices à de futures activités économiques et à la création d’emplois, en particulier pour les jeunes des collectivités rurales.

La recherche au service de la démocratie

Nos subventions ont contribué à la transition du pays vers la démocratie. Grâce au soutien que nous avons apporté aux établissements de recherche argentins durant la dictature militaire, à la fin des années 1970 et au début des années 1980, les spécialistes des sciences sociales ont été en mesure de poursuivre leurs travaux, et ce, malgré la répression qu’exerçait le gouvernement militaire. Au cours de la transition de l’Argentine vers la démocratie, notre appui a grandement contribué à jeter les assises de bon nombre de nouveaux établissements et de nouvelles politiques. Une fois la démocratie rétablie, des chercheurs que le CRDI avait appuyés ont occupé des postes de haut rang, notamment dans les domaines des affaires étrangères, de la coopération internationale et de la planification.

Réussites majeures en matière de soins de santé primaires

En moins de 15 ans, la ville de Rosario, en Argentine, a transformé avec brio un système de santé très fragmenté et doté de très peu de ressources en un système solide s’articulant autour des soins de santé primaires. Comment cette évolution s’est-elle produite?

Les chercheurs ont constaté que cette transformation réussie était due à un mouvement social donnant les moyens aux jeunes professionnels, aux experts en santé publique et aux politiciens d’améliorer l’accès aux services de santé. Cette tendance a également récompensé les professionnels de la santé. Leur participation accrue en matière de gestion a permis de redéfinir les normes et les valeurs du système de santé municipal. Enfin, l’adoption par les différents acteurs d’une vision commune a renforcé la coordination entre les centres de soins de santé primaires et les fournisseurs de soins de santé.

Rosario est devenue un modèle pour les autres systèmes de santé, en Argentine et ailleurs dans le monde. Son exemple fournit une perspective importante sur la façon de renforcer les systèmes de santé en s’appuyant sur une stratégie de soins de santé primaires.

Total IDRC Support

Depuis 1972, le CRDI a financé 247 activités d’une valeur de 29,2 millions CAD

Le soutien du CRDi aide à :

  • améliorer la qualité des soins de santé maternelle destinés aux femmes autochtones;
  • promouvoir des habitudes saines visant à réduire les maladies cardiovasculaires;
  • répondre à la pénurie d’eau anticipée causée par les changements climatiques;
  • améliorer les capacités locales de recherche scientifique au service du développement.

Projets

Explorez les projets que nous appuyions dans cette région.

Country Profile

Le défi principal du gouvernement est de parvenir à une croissance économique qui intègre les peuples autochtones, lesquels composent plus de la moitié de la population. Notre soutien a privilégié la recherche visant à permettre la réalisation de cet objectif.

Ainsi, nous avons contribué à renforcer la capacité de la Bolivie à exécuter des recherches sur des questions telles que les systèmes de santé, les politiques d’exploitation minière, la gestion des ressources naturelles, le perfectionnement de la main-d’oeuvre, la gestion des déchets et les réformes relatives à l’utilisation des terres.

Règlement des différends liés à l’eau

La maîtrise des ressources naturelles est depuis longtemps au premier rang des conflits politiques en Bolivie. L’accès à l’eau est, en particulier, source de division. En milieu rural, les habitants doivent souvent rivaliser avec les entreprises privées, les sociétés d’exploitation minière et les centrales hydroélectriques pour obtenir de l’eau à des fins d’irrigation et de consommation domestique.

Les études subventionnées par le CRDI ont contribué à la résolution des différends au sujet de l’eau. À l’aide d’un modèle de simulation mathématique, les chercheurs ont proposé une modalité de distribution de l’eau acceptable pour tous les usagers et ont ainsi contribué à la reconnaissance des droits coutumiers des populations rurales en ce qui concerne l’utilisation de l’eau. L’intégration de ces droits à la loi sur l’irrigation adoptée en 2004 a constitué une réussite remarquable si l’on considère qu’avant cela, 32 tentatives pour parvenir à un accord avaient échoué. En 2009, la Bolivie a inscrit les droits à l’eau dans sa nouvelle constitution.

Amélioration de la planification en matière de développement économique

En Bolivie, la décentralisation a conféré de plus grandes responsabilités aux municipalités en matière de développement économique. De 2002 à 2007, nous avons soutenu un projet collaboratif entre le Canada et la Bolivie dans le cadre duquel une méthode participative permettant de cartographier les ressources locales (bétail, rendement des cultures et petites entreprises, par exemple) et l’offre de main-d’oeuvre à des fins de développement économique a été conçue et mise à l’essai.

Des centaines de collectivités du pays ont eu recours à cette méthode et ont conçu des plans de développement économique fondés sur les nouvelles données exhaustives et fiables obtenues. Et le gouvernement de la Bolivie s’en est servi pour préparer le plan de développement du pays pour la période allant de 2010 à 2015.

Total IDRC Support

Depuis 1974, le CRDI a financé 153 activités d’une valeur de 32,9 millions CAD

Agriculteur récoltant des récoltes en Bolivie.
CIAT / N.PALMER

Grâce à l’appui du CRDI :

  • les pays voisins règlent leurs différends au sujet des ressources;
  • les récupérateurs de déchets voient leurs revenus augmenter;
  • la sécurité alimentaire des collectivités autochtones est davantage assurée;
  • les chercheurs offrent de meilleurs conseils aux responsables des politiques.

Projets

Explorez les projets que nous appuyions dans cette région.

Country Profile

Les recherches subventionnées par le CRDI au Brésil ont permis d’éclairer les débats sur nombre de questions, dont la démocratie, la croissance économique, la santé, les services sociaux, l’innovation, la foresterie et l’eau.

Pendant la dictature militaire, qui a pris fin en 1985, le CRDI s’est employé à assurer la survie de la recherche en sciences sociales en soutenant les travaux d’intellectuels animés d’un esprit démocratique. L’un de nos chercheurs subventionnés, Fernando Henrique Cardoso, a été président du Brésil de 1995 à 2003.

Enraciner la démocratie

Au cours des années 2000, dans le cadre d’une démarche de consolidation de la démocratie, le Brésil s’est efforcé de mettre à contribution le dynamisme de ses 34 millions de jeunes. Grâce au soutien apporté par le CRDI, des chercheurs ont organisé des dialogues novateurs qui ont mené à la création d’un conseil national de la jeunesse, où jeunes, politiciens et fonctionnaires se retrouvent à la même table pour discuter des politiques.

Lorsque le Brésil a pris la direction de la mission de maintien de la paix de l’ONU en Haïti et qu’il a apporté son appui audéveloppement durable et démocratique de ce pays, des chercheurs brésiliens ont voulu y contribuer en produisant des données probantes. Le soutien du CRDI leur a permis de mener des recherches sur le développement d’Haïti et de collaborer avec des chercheurs d’Argentine, du Chili, du Mexique et de l’Uruguay. Les équipes de chacun de ces pays ont consolidé les activités de leur gouvernement respectif en Haïti et sont devenues parties prenantes d’un centre d’excellence national qui a guidé l’élaboration des politiques de reconstruction à Haïti après le tremblement de terre de 2010, notamment en matière de sécurité alimentaire et de partenariats public-privé.

Résolution des principaux problèmes de santé

Pour lutter contre l’accroissement important de l’obésité des adultes brésiliens, les chercheurs subventionnés par le CRDI ont analysé les politiques encourageant une alimentation saine et les obstacles à leur adoption.

Au début des années 2000, des recherches en matière de santé menées dans l’État de São Paulo ont aidé à mettre en oeuvre les réformes visant à confier la responsabilité des services de santé aux administrations locales. Il a résulté de cet exercice un modèle de réglementation des services de santé publics et privés, que d’autres États ont adopté par la suite.

Lorsque la contamination par le mercure du réseau hydrographique de l’Amazone est devenue source d’inquiétude, des chercheurs brésiliens et canadiens ont établi qu’elle avait pour principale cause la culture sur brûlis. En collaborant avec des agriculteurs locaux, et plus particulièrement, avec des agricultrices, des chercheurs ont établi les espèces de poissons les moins contaminées et ont découvert un arbre dont le fruit peut réduire le niveau de mercure chez l’être humain.

Total IDRC Support

Depuis 1972, le CRDI a financé 313 activités d’une valeur de 42,5 millions CAD

Les gens dans les rues du Brésil.
G.CABRAL

Grâce à l’appui du CRDI :

  • les pêcheurs diversifient leurs revenus;
  • les habitants de régions côtières s’adaptent aux changements climatiques;
  • les industries de la création adoptent les technologies numériques;
  • les employés bénéficient d’une meilleure égalité entre les sexes;
  • les habitants des villes comprennent les causes de violence.

Projets

Explorez les projets que nous appuyions dans cette région.

Country Profile

Les travaux de recherche que nous avons subventionnés ont permis aux responsables des politiques de mieux comprendre l’économie, les marchés du travail, la prestation des services sociaux et les grands secteurs fondés sur les ressources naturelles (foresterie, pêches et exploitation minière).

Tout au long des années 1970 et 1980, l’appui du CRDI a permis à des chercheurs de demeurer dans le pays et d’y travailler, et ce, même si la dictature militaire avait aboli la recherche en sciences sociales. Chassés des universités et des autres établissements financés par l’État, plusieurs chercheurs ont fondé des organismes de recherche privés dont nous avons subventionné les activités. Par la suite, les travaux de ces organismes et la participation directe de bon nombre de leurs chercheurs à la direction des affaires de l’État ont favorisé le rétablissement des institutions démocratiques.

Développement rural

À la fin des années 1970, nous avons financé le premier programme de recherche de la région sur le développement rural. Vingt ans plus tard, ce programme est devenu le Centre latino-américain pour le développement rural. Établi au Chili, il se penche sur les facteurs qui sous-tendent la réussite ou l’échec des activités de développement menées en milieu rural en Amérique latine.

Une subvention quinquennale a permis au centre de cerner les facteurs qui favorisent la prospérité de la région, la réduction de la pauvreté et la diminution de l’écart entre les riches et les pauvres. Menés en 19 endroits répartis dans dix pays, les travaux ont aidé les responsables des politiques à améliorer les mesures prises pour stimuler le développement rural. Les enseignements qui en ont été tirés ont inspiré le programme de réduction de la pauvreté élaboré par le gouvernement du Mexique en 2014 et la loi sur le développement rural et l’aménagement des terres adoptée par la Colombie en 2013.

Industrie dynamique

De 1980 à 1995, nous avons appuyé des travaux sur les politiques et les pratiques de promotion de l’innovation technologique au Chili. Des chercheurs ont ouvert la voie à l’analyse des tendances du marché du travail par les universités ainsi qu’à l’harmonisation des programmes d’études avec les compétences prisées par l’industrie.

Les chercheurs ont aussi étudié la consommation d’énergie résidentielle, la nécessité d’une utilisation plus efficiente du bois comme combustible et le potentiel de production hydroélectrique à petite et à moyenne échelle. Les politiques de gestion de l’énergie du Chili ont tiré parti de ces travaux.

Recherche médicale

De nouvelles collaborations ont vu le jour entre des chercheurs chiliens, canadiens et israéliens grâce au soutien du Programme conjoint canado-israélien de recherche en santé, une initiative qui porte sur la recherche médicale de pointe et que nous finançons, en collaboration avec la Fondation Azrieli, les Instituts de recherche en santé du Canada et la Israel Science Foundation. Une équipe se penche sur la manière dont les antibiotiques pourraient, en perturbant la flore intestinale, agir sur le fonctionnement cérébral des enfants. Une autre équipe cherche à comprendre les mécanismes moléculaires susceptibles d’avoir des répercussions sur le câblage du cerveau et de faire obstacle au bon développement du cerveau.

Total IDRC Support

Depuis 1974, le CRDI a financé 287 activités d’une valeur de 39,5 millions CAD

Des chercheurs étudient l'eau au Chili.
BANQUE MONDIALE / M.Mantel

* Ces chiffres reflètent les activités du Centre jusqu’en 2018.

Le soutien du CRDI aide à :

  • promouvoir la participation des femmes à la vie civique;
  • veiller à ce que les femmes et les jeunes tirent profit de la croissance économique;
  • vérifier l’efficacité de la réglementation visant à améliorer la nutrition;
  • comprendre les liens entre antibiotiques et santé mentale; et
  • améliorer le bien-être des personnes dans les territoires ruraux et urbains.

Projets

Explorez les projets que nous appuyions dans cette région.

Country Profile

Après 50 ans de guerre civile, les Colombiens commencent à entrevoir un avenir pacifique. Le soutien que nous avons apporté à la recherche nationale a contribué à ce processus de paix de plusieurs façons, notamment en aidant à comprendre des questions clés telles que la restitution des terres, les façons de favoriser le développement rural et l’accès à la justice pour les victimes de violence.Nous avons également eu un effet positif sur l’agriculture, la croissance économique, l’égalité des sexes et les soins de santé de la Colombie.

Panser les plaies du tissu social

Nous avons soutenu des activités de recherche de longue haleine afin de favoriser la réconciliation. Une étude a incité la Commission nationale colombienne de réparation et de réconciliation à former un groupe de travail permanent qui se penche sur les expériences vécues par les groupes défavorisés, dont les collectivités autochtones. Une autre étude a proposé plusieurs dispositions de la loi de 2011 sur les victimes et la restitution des terres qui comprend maintenant des mesures pour garantir que les femmes – souvent exclues des procédures officielles – puissent accéder aux terres qu’elles ont perdues pendant le conflit.

Dans un contexte d’après-conflit en Colombie, les politiques visant à promouvoir l’inclusion sociale et économique joueront un rôle prépondérant pour l’avenir du pays. Les recherches actuellement financées par le CRDI fournissent les connaissances essentielles nécessaires pour favoriser la participation des citoyens, fournir plus de possibilités pour les petits exploitants agricoles et créer plus d’emplois pour les femmes et les jeunes.

Répondre aux besoins dans les zones rurales

La recherche en matière d’agriculture, de sécurité alimentaire et de développement rural a donné lieu à des résultats importants. Ainsi, la collaboration de chercheurs canadiens et colombiens a débouché sur la sélection de nouvelles variétés de pommes de terre qui résistent mieux aux maladies. Les familles du département de Nariño, dans le sud-ouest de la Colombie, obtiennent des rendements plus élevés de ces nouvelles variétés, qui sont également plus nutritives.

Les recherches que nous avons subventionnées dans le domaine du développement rural ont inspiré des changements. Fort des études portant sur la réduction de la pauvreté, et la promotion de la croissance économique et de l’égalité en milieu rural, un groupe formé de chercheurs, de chefs d’entreprises et de représentants de la société civile de la Colombie prodigue des conseils en matière de politiques en vue d’améliorer le développement territorial. Le groupe a aidé le gouvernement à élaborer une nouvelle loi qui porte sur le développement rural et l’aménagement des terres et qui répond aux besoins des personnes déplacées par suite du conflit qui a déchiré le pays.

Total IDRC Support

Depuis 1971, le CRDI a financé 313 activités d’une valeur de 53,4 millions CAD

Le soutien du CRDI aide à :

  • améliorer l’efficacité et la compétitivité internationale des caféiculteurs
  • appuyer les étudiants avec l’intégration des technologies de l’information et des communications
  • améliorer les récoltes, renforcer la sécurité alimentaire et réduire la malnutrition
  • lutter contre la violence, la pauvreté et les inégalités en milieu urbain; 
  • améliorer le mieux-être des 900 000 habitants des territoires ruraux-urbains.

Projets

Explorez les projets que nous appuyions dans cette région.

Country Profile

Nos premiers travaux au Guatemala se sont penchés sur l’efficacité des systèmes d’exploitation agricole, l’accès à l’eau, l’assainissement et les services de santé. Une étude a révélé qu’une formation de base en santé pouvait aider à prévenir les épidémies de diarrhée chez les enfants de moins de cinq ans. Des chercheurs ont par ailleurs mis au point un séchoir à café à prix modique alimenté par les déchets de café plutôt que par le diesel.

En 1996, des initiatives axées sur la paix et la réconciliation, financées par le CRDI, ont contribué à la conclusion des accords de paix au Guatemala, mettant fin à 36 ans de guerre civile. Les préjugés contre les autochtones figuraient parmi les causes profondes de la guerre, aussi avons-nous continué à appuyer des initiatives telles que la campagne nationale en faveur du dialogue interethnique, une campagne de sensibilisation de la population à laquelle ont participé près de 120 000 Guatémaltèques, et ce, de 2004 à 2006.

Lutte contre la maladie de Chagas

Transmise par des insectes, la maladie de Chagas touche de 10 à 15 millions de personnes en Amérique latine, où elle impose une charge de morbidité plus lourde que toutes les autres maladies tropicales conjuguées. Non traitée, la maladie cause des lésions organiques irréversibles et peut même être mortelle. L’épandage d’insecticides, la solution classique, doit être répété plusieurs fois par année pour être efficace.

En 2004, des chercheurs financés par le CRDI ont appliqué une démarche « écosanté » novatrice aux efforts de prévention de la maladie de Chagas, en se concentrant sur l’environnement et sur la façon dont celui-ci est lié à la santé humaine. Les chercheurs ont obtenu l’appui de la collectivité dans la quête de meilleures pratiques en matière d’hygiène et d’entretien ménager. Ils ont notamment encouragé les gens à plâtrer les murs de boue séchée des maisons, de façon à supprimer les fentes où se réfugient habituellement les insectes. Les résultats ont été spectaculaires : en moyenne, les insectes infectés ont disparu pendant une période de cinq ans. Les responsables des politiques du Guatemala et de six autres pays d’Amérique latine se sont engagés à adopter cette démarche.

Fiscalité et protection sociale plus équitables

Malgré les réformes fiscales mises en place par les gouvernements d’Amérique latine depuis les années 1980, un écart important continue de séparer les riches des pauvres. De concert avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), des chercheurs guatémaltèques ont coordonné des études sur la fiscalité et les régimes de protection sociale au Guatemala, au Brésil, au Chili, au Mexique et en Uruguay. Les résultats de ces travaux continuent d’éclairer les discussions au sujet des politiques dans la région, y compris celles qui ont lieu entre le gouvernement du Guatemala et celui du Canada.

Total IDRC Support

Depuis 1975, le CRDI a financé 137 activités d’une valeur de 23,1 millions CAD

Marché de produits guatémaltèques.
Banque mondiale / M.Fleischmann

Grâce à l’appui du CRDI :

  • des chercheurs luttent contre le tabagisme et les maladies;
  • les collectivités font reculer la violence et la criminalité;
  • des spécialistes se penchent sur les liens entre l’environnement et la santé.

Projets

Explorez les projets que nous appuyions dans cette région.

Country Profile

Le CRDI appuie des chercheurs honduriens depuis 1978. Les premiers travaux ont porté sur l’amélioration des cultures et des systèmes culturaux. Les techniques qui en ont résulté ont accru les rendements des cultures vivrières de base et des cultures de rapport, et les agriculteurs les ont rapidement adoptées. Nous avons notamment appuyé durant dix ans le programme d’amélioration génétique de la banane mené par la Fundación Hondureña de Investigación Agrícola. On cultive désormais partout dans le monde les variétés hybrides de bananiers à haut rendement et résistants à la maladie mises au point par cette fondation.

À la suite de l’ouragan Mitch, en 1998, le CRDI a lancé un programme quinquennal ayant pour but d’aider les universités et les organismes du Honduras à améliorer la planification et la mise en oeuvre des programmes de développement. On a ainsi jeté des bases pour l’innovation, tout en créant des concours de recherche sur l’eau et sur l’énergie.

Mise à profit des envois d’argent

Les recherches financées par le CRDI ont constaté que les Honduriens travaillant à l’étranger en 2006 avaient envoyé 2,4 milliards de dollars dans leur pays. Ces fonds permettent la survie des familles et des collectivités rurales. Il a été recommandé que les envois d’argent servent à créer des sources de revenu plus durables.

Résultat : les autorités municipales de Catacamas ont traité les envois d’argent comme des avoirs dont elles pouvaient tenir compte pour la réalisation de leurs plans de développement économique local. Les collectivités ont aussi cerné d’autres initiatives, dont la formation professionnelle des jeunes, des services-conseils en gestion et en investissement, ainsi qu’un télécentre pour permettre les migrants de communiquer avec leur famille.

Une arme contre la maladie de Chagas

La maladie de Chagas est une maladie à transmission vectorielle qui peut s’avérer mortelle plusieurs années après l’infection initiale. La meilleure façon de s’y attaquer consiste à traiter les enfants au moment de l’infection. Au Honduras, le diagnostic précoce et le traitement rapide des enfants des régions éloignées sont difficiles. Avec l’appui du CRDI, Visión Mundial Honduras a mis à l’essai une trousse de diagnostic et de traitement qui a permis de soigner avec succès quelque 400 enfants provenant du milieu rural. Le programme national de lutte contre la maladie de Chagas s’est appuyé sur cette expérience pour traiter davantage d’enfants honduriens.

Total IDRC Support

Depuis 1978, le CRDI a financé 120 activités d’une valeur de 20,1 millions CAD

Producteur de maïs du Honduras.
CIAT / N.PALMER

Grâce à l’appui du CRDI :

  • les consommateurs jouissent des avantages que procurent des marchés concurrentiels;
  • les pays d’Amérique centrale luttent contre la violence chez les jeunes;
  • les citadins tirent de l’énergie des eaux usées;
  • les agriculteurs se servent des technologies numériques pour être plus concurrentiels;
  • les chercheurs influencent les responsables des politiques au moyen de données probantes.

Projets

Explorez les projets que nous appuyions dans cette région.

Country Profile

Le CRDI appuie les chercheurs du Mexique depuis 1974. La recherche axée sur l’agriculture a permis d’améliorer la culture du maïs dans les régions défavorisées et de préserver des centaines de variétés locales.

Les chercheurs financés par le CRDI ont également étudié les problèmes de santé qui touchent les pauvres de façon disproportionnée, entre autres la mortalité chez les nouveau-nés et les enfants, la dengue, le paludisme et, plus récemment, la maladie du virus Zika. Le CRDI collabore avec les chercheurs mexicains pour remédier à ces problèmes et aussi pour lutter contre les inégalités en matière d’éducation, d’emploi et d’inclusion sociale.

Résoudre les problèmes de santé

Lorsque le Mexique s’est engagé à éliminer l’utilisation du DDT, un pesticide ayant largement servi à contrôler le paludisme, l’Institut national de la santé publique a conçu une stratégie de contrôle des moustiques qui a pratiquement éliminé le paludisme du Mexique. Avec l’aide du CRDI, cette stratégie a pris le statut de politique au Mexique, et elle est maintenant déployée dans des pays d’Amérique centrale. 

Plusieurs subventions du CRDI ont par ailleurs permis à cet institut d’établir un lien entre l’exposition au manganèse et les déficiences motrices et intellectuelles dans les collectivités minières du centre du Mexique. Ces résultats ont contribué à la mise en œuvre d’un plan de gestion de l’environnement visant à réduire la concentration de manganèse dans l’air. Dix ans plus tard, la concentration de manganèse a été réduite de 50 % et les tests neurologiques moteurs affichent des améliorations importantes.

Miser sur les technologies numériques

Le CRDI a été l’un des premiers organismes de développement à voir dans les technologies numériques un outil pouvant favoriser le développement et réduire la pauvreté. Il a contribué à la création du Diálogo Regional sobre la Sociedad de la Información (DIRSI), un réseau de recherche sur les politiques de télécommunication ayant un rôle de premier plan dans la promotion de politiques favorables aux personnes pauvres en Amérique latine. Après avoir analysé la hausse de taxe sur tous les services de télécommunication proposée par le gouvernement du Mexique, le DIRSI a montré de quelle manière cette réforme menaçait l’accès à Internet des populations à faible revenu. Grâce à cette étude, les services de télécommunications n’ont pas été soumis à une hausse de taxe. 

Total IDRC Support

Depuis 1974, le CRDI a financé 212 activités d’une valeur de 31,8 millions CAD

La recherche permet aux femmes de bénéficier de l'e-banking mobile.
IDRC / James Rodriguez

Le soutien du CRDI contribue à :

  • améliorer la qualité des soins de santé maternelle offerts aux femmes autochtones
  • élargir les possibilités économiques offertes aux femmes
  • favoriser des contextes alimentaires sains pour réduire l’obésité et la maladie
  • offrir des services bancaires mobiles à sept millions de familles
  • réduire la violence dans les régions frontalières 
  • améliorer le mieux-être des 900 000 habitants des territoires ruraux-urbains

Projets

Explorez les projets que nous appuyions dans cette région.

Country Profile

En collaboration avec des petits exploitants agricoles des hautes terres, des chercheurs subventionnés par le CRDI ont mis au point des variétés de pommes de terre à maturation rapide et résistantes au gel. À Lima et dans d’autres villes d’Amérique latine, la recherche a permis d’intégrer l’agriculture urbaine aux plans d’aménagement municipaux, pour ainsi accroître la sécurité alimentaire.

Nous nous sommes également intéressés aux liens entre l’agriculture et la santé. Des essais menés dans des rizières du nord du pays ont montré que l’irrigation intermittente permet de réduire le nombre de moustiques vecteurs du paludisme. Non seulement a-t-on observé une réduction de l’ordre de 80 à 85 % des larves de moustique, mais on a également constaté que les agriculteurs conservaient davantage les ressources en eau et augmentaient leurs récoltes de riz de 25 %.

Après cette réussite, nous avons subventionné une recherche visant à déterminer la façon d’étendre l’utilisation de cette technique sûre et rentable. En juillet 2014, le gouvernement du Pérou a entériné, par décret présidentiel, la mise en application à grande échelle de cette nouvelle technique.

Politique fondée sur les données probantes

Les Péruviens bénéficient du soutien que le CRDI a apporté au Consorcio de Investigación Económica y Social et qui a donné lieu, notamment, à l’amélioration du droit du travail et l’assurance-emploi, ainsi qu’au renforcement de la protection des consommateurs. Les dirigeants du pays comptent sur les conseils avisés de ce consortium pour élaborer des politiques ayant pour but de favoriser l’essor des micros et petites entreprises, de bien gérer les ressources naturelles et d’assurer la sécurité des citoyens.

Regroupant au début une poignée d’organismes établis à Lima, le consortium constitue maintenant un solide réseau national composé de 48 membres, dont font partie les universités les plus prestigieuses du Pérou. Le CRDI et Affaires mondiales Canada ont financé bon nombre de ses activités de recherche.

Protection des connaissances autochtones

Les travaux appuyés par le CRDI ont également porté sur la forêt tropicale humide amazonienne, laquelle couvre la moitié du Pérou. Par exemple, les chercheurs se sont penchés sur la nécessité de protéger les connaissances autochtones contre une utilisation illégale et d’assurer un accès constant à des plantes utiles. Le groupe a collaboré avec le bureau des brevets à l’établissement de la marche à suivre que les entreprises de biotechnologie doivent maintenant respecter pour breveter le matériel génétique des plantes et des cultures, ainsi que les connaissances traditionnelles qui s’y rattachent.

Total IDRC Support

Depuis 1974, le CRDI a financé 329 activités d’une valeur de 83,2 millions CAD

Un agriculteur brandit des piments.
CIAT / N.PALMER

Le soutien du CRDI aide à :

  • donner aux femmes et aux jeunes vulnérables accès aux institutions financières;
  • améliorer les services de santé publics;
  • établir des capacités locales de recherche scientifique au service du développement;
  • promouvoir des techniques d’irrigation novatrices pour limiter les éclosions de paludisme.

Projets

Explorez les projets que nous appuyions dans cette région.

Country Profile

Le CRDI appuie la recherche en Uruguay depuis 1976. Au début, nous nous sommes principalement employés à produire les connaissances dont l’industrie et l’agriculture avaient besoin pour s’adapter aux changements technologiques. Par ailleurs, la recherche en santé a enrichi les connaissances sur les maladies, entre autres sur la dengue, qui est transmise par un moustique.

Notre soutien a aidé les chercheurs à préserver leur indépendance d’esprit pendant la dictature qui a sévi des années 1970 jusqu’au début des années 1980. Grâce à notre soutien, les chercheurs ont pu éclairer les débats sur les politiques dans le cadre des consultations multipartites menées dans un contexte où le pays revenait à la démocratie, au milieu des années 1980. Notre soutien a également contribué à façonner les priorités politiques du gouvernement nouvellement élu, et ce, par la consultation d’intervenants clés, notamment des partis politiques, du milieu universitaire, de l’industrie et des syndicats.

Commerce et croissance économique

Depuis 1998, notre appui a permis au Réseau sudaméricain d’économie appliquée (Red Sur) de produire en temps opportun des données utiles et fiables à l’intention des responsables des politiques. Les organismes membres du réseau ont inspiré des politiques gouvernementales visant à favoriser la compétitivité au sein de l’économie mondiale, à stimuler l’activité économique grâce à l’investissement étranger direct et à promouvoir une croissance dont pourraient bénéficier les pauvres.

Le réseau, qui a son siège à Montevideo, a appuyé les efforts antérieurs qu’a déployés l’ancien gouvernement pour harmoniser les économies des pays membres et des pays associés. Le réseau dessert maintenant également le reste de la région à titre de réseau sud-américain d’économie appliquée. Ses activités se concentreront sur les défis et les possibilités qu’offre l’essor des exportations de ressources naturelles de la région.

Gestion améliorée du littoral

Depuis 1992, le CRDI appuie le programme EcoPlata, axé sur les liens entre l’activité humaine et l’érosion dans le río de la Plata, le plus large estuaire d’Amérique du Sud. Des chercheurs du Canada et de l’Uruguay ont contribué à enrichir la compréhension que l’on a des répercussions des facteurs environnementaux et des activités humaines sur les importantes frayères et les aires d’alevinage de la corvina, une espèce de poisson. Entre autres réalisations, le programme EcoPlata a conçu un système de gestion intégrée du littoral, que le gouvernement s’est empressé d’adopter à titre de politique.

Total IDRC Support

Depuis 1976, le CRDI a financé 156 activités d’une valeur de 17,6 millions CAD

Des scientifiques riziculteurs marchent en Uruguay.
CIAT / N.PALMER

* Ces chiffres reflètent les activités du Centre jusqu’en 2018.

Grâce à l’appui du CRDI :

  • les pays d’Amérique latine à respecter leurs obligations en ce qui a trait aux changements climatiques;
  • des communautés sont mieux protégées contre la leishmaniose, une maladie mortelle;
  • les femmes ont de meilleures perspectives économiques;
  • les petites entreprises tirent parti de l’essor de la technologie; et
  • la transparence du gouvernement est favoriser et la prestation de services est améliorer.

Projets

Explorez les projets que nous appuyions dans cette région.

Media
Remote video URL

Solutions à l’autonomisation économique

Regardez de quelle façon nous investissons dans la recherche qui favorise l’accroissement des revenus, crée des occasions d’emplois, stimule l’entrepreneuriat et transforme des défis locaux en victoires économiques.

Bureau régional

Montevideo, Uruguay

Juncal 1385, 14e étage
11000 Montevideo, Uruguay
Téléphone : +598 2 915-0492

Abonnez-vous pour recevoir les dernières nouvelles du bureau du CRDI au Amérique latine et Caraïbes.

En soumettant le présent formulaire, vous acceptez de recevoir des courriels du Centre de recherches pour le développement international (CRDI). Vous pouvez changer d’idée à tout moment en cliquant sur le lien de désabonnement dans le pied de page de tout courriel que vous pourriez recevoir, ou en communiquant avec nous directement. Pour obtenir de plus amples renseignements sur nos pratiques en matière de respect de la vie privée, veuillez consulter notre énoncé de confidentialité.