Aller au contenu principal

Conférence « Cultiver l'égalité 2021 » : Débat d'experts sur la transformation des résultats pour les femmes propriétaires de bétail.

12 octobre 2021
Quatre équipes de recherche appuyées par le CRDI participeront à un débat d'experts sur l'adoption de vaccins pour le bétail par les femmes propriétaires de bétail, qui aura lieu le 14 octobre 2021, de 12 h 30 à 14 h HAE (18 h 30 à 20 h HEC), dans le cadre de la conférence de cette année, Cultiver l'égalité : Faire progresser la recherche sur le genre dans l'agriculture et les systèmes alimentaires.
Grace Mwangi vaccinates a goat with the CCPP vaccine in Kikuyu, Kenya
IDRC/Bartay

Les équipes, soutenues par le Fonds d'innovation en vaccins pour le bétail, travaillent sur quatre projets de recherche connexes axés sur l'autonomisation des femmes en tant qu'utilisatrices de vaccins, entrepreneurs et prestataires de services dans la chaîne de distribution et de livraison des vaccins pour le bétail. Leur travail contribue à une meilleure compréhension des facteurs sociaux, culturels et économiques qui empêchent les femmes d'accéder aux ressources et aux avantages des programmes de recherche pour le développement, et de la manière dont elles peuvent surmonter ces obstacles.  

Le débat d'experts, intitulé Utilisation du cadre de la chaîne de valeur des vaccins pour le bétail pour établir des voies pour la transformation des résultats pour les femmes propriétaires de bétail, abordera les facteurs qui limitent l'adoption des vaccins pour le bétail par les femmes propriétaires de bétail dans les régions du Sénégal, du Ghana, du Kenya, de l'Ouganda, du Rwanda et du Népal, où se concentre la recherche. Chaque équipe discutera également de la manière dont elle a conçu son programme de recherche pour atteindre le résultat souhaité, à savoir l'adoption efficace et équitable du vaccin.  

La conférence Cultiver l'égalité aborde la manière dont la marginalisation et l'exclusion sociale dans les systèmes agricoles et alimentaires sont façonnées à l'intersection du genre et d'autres dimensions sociales, telles que le statut socio-économique, l'âge, l'ethnicité, la religion et les systèmes de croyances. La conférence est co-organisée par la Plateforme relative aux genres du CGIAR et l'Université et le centre de recherche de Wageningen, en tant que partenaire du projet Gender-SMART de l'Union européenne. La participation est gratuite sur inscription. Pour plus d'informations et pour vous inscrire, visitez le site Web de Cultiver l'égalité 2021

Construire un avenir plus résilient : le CRDI à la conférence Adaptation Futures 2021

28 septembre 2021
Des membres du personnel, des partenaires et des bénéficiaires de subventions du CRDI participent à des séances de la sixième conférence Adaptation Futures, la principale conférence internationale entièrement consacrée à l'adaptation aux changements climatiques, qui se déroule cette année à New Delhi, en Inde, du 5 au 8 octobre.
Colonies de squatters aux Tuvalu, construites au bord d'un bassin de marée stagnant inondé lors d'une marée haute de printemps.
Jocelyn Carlin|PANOS

Le CRDI est fier de parrainer la conférence bisannuelle Adaptation Futures, organisée sous les auspices des Nations Unies. Le soutien et l'engagement du CRDI ont été essentiels pour élargir la participation des chercheurs du Sud.  

Le Canada a été choisi pour accueillir la septième édition d'Adaptation Futures qui se tiendra à Montréal en 2023, une année clé qui verra également le début d'un nouveau cycle d'évaluation du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) et le premier bilan mondial dans le cadre de l'Accord de Paris. Le CRDI apporte déjà son soutien au remaniement de la conférence Adaptation Futures pour permettre un engagement plus significatif des pays du Sud, pour mieux reproduire les avantages du renforcement des capacités et du réseautage professionnel des rassemblements en personne, et pour réduire l'empreinte carbone de ces rassemblements.  

Séances du CRDI et de ses partenaires à la sixième conférence Adaptation Futures

Mardi 5 octobre

11 h 30 à 13 h (Heure normale de l'Inde - IST) 
Gérer le stress thermique en Asie du Sud

Cette session partage des leçons sur les mesures d'adaptation potentielles, la méthodologie et les approches pour faire face à l'impact de la chaleur extrême sur la santé, la productivité du travail et les moyens de subsistance de la population vulnérable.

11 h 30 à 13 h (Heure normale de l'Inde - IST) 
Créer des réseaux en faveur de solutions fondées sur la nature pour les écosystèmes montagneux fragiles 

Lors de cette séance, on présentera des études de cas mettant en évidence des solutions fondées sur la nature pour différents secteurs dans diverses régions montagneuses du monde. 

15 h à 16 h 30 IST 
L'adaptation aux changements climatiques comme approche critique pour limiter le plus possible les risques de catastrophes : idées du terrain 

Cette séance explore les différences dans la compréhension et la pratique de la réduction des risques de catastrophe et de l'adaptation dans les pays du Sud. 

16 h 30 à 18 h IST 
Approches et capacités en matière de courtage de connaissances pour la résilience climatique dans les pays du Sud 

Cette séance présente des enseignements retenus au sujet des capacités nécessaires pour soutenir un courtage de connaissances efficace dans les pays du Sud dans le contexte de la COVID-19.  

16 h 30 à 18 h IST 
Gérer les risques climatiques et financer l'adaptation : leçons émergentes de la recherche sur le financement de l'adaptation dans les pays du Sud 

Cette séance examine les outils internationaux existant pour le financement de l'adaptation, analyse les leçons que l'on peut tirer de leur efficacité et étudie divers produits d'assurance climatique au Pakistan, en Thaïlande et aux Philippines comme une option de financement de l'adaptation. 


Mercredi 6 octobre  

14 h 30 à 16 h IST 
Financer les investissements dans les pays du Sud pour une société résiliente aux changements climatiques 

Cette séance vise à générer des enseignements pour la conception de mécanismes innovants permettant de renforcer le flux de financement de l'adaptation à des échelles multiples. 

17 h 30 à 19 h IST 
SÉANCE PLÉNIÈRE : Accroître les ambitions et accélérer les mesures d'adaptation
 

Réunissant des femmes leaders dans le domaine du climat du Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophes, de la Commission européenne, du PNUE (Programme des Nations Unies pour l'environnement), de la CCNUCC (Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques), de CDC Group et d'autres entités, cette séance se penche sur l'urgence croissante d'accélérer les mesures d'adaptation aux changement climatiques partout dans le monde.  

19 h à 20 h 30 IST 
La loterie sociale : déjouer les pronostics pour renforcer la résilience climatique de chacun  

Cette séance présentera un nouveau jeu de rôles innovant qui a été créé par l'Alliance pour le climat et le développement (CDKN) et qui permet aux participants d'appliquer une optique intersectionnelle à l'adaptation au climat.  

Jeudi 7 octobre 

19 h à 20 h 30 IST 
Relevons-nous le défi du leadership en matière d'adaptation dans les pays du Sud ?

Durant cette séance, les participants seront invités à réfléchir sur les capacités de leadership uniques en leur genre qui sont nécessaires pour faire progresser l'adaptation, ainsi que sur les enseignements tirés de divers programmes de leadership en matière de lutte contre les changements climatiques qui sont soutenus dans les pays du Sud. 

L'équipe Think Climate : Indonésie commence à travailler sur l'atténuation des changements climatiques

10 septembre 2021
Dans le cadre de l'initiative Think Climate : Indonésie (TCI) du Centre de recherches pour le développement international (CRDI), un atelier virtuel de lancement a été organisé les 21, 22 et 27 juillet 2021, rassemblant les cinq partenaires du projet -- Yayasan INOBU, WRI–Indonesia, PATTIRO, Yayasan Kota Kita, et Kemitraan. Organisé par le gestionnaire du projet TCI du CRDI et par une équipe de facilitateurs provenant de Inclusive Innovation, l'atelier s'est concentré sur le développement de l'esprit d'équipe, l'élaboration de stratégies et le renforcement des capacités.
Team photo from TCI inception workshop
Think Climate Indonesia

Think Climate : Indonésie est un partenariat de trois ans soutenu par le CRDI et la Oak Foundation qui vise à permettre à des think tanks locaux d'Indonésie de s'engager plus efficacement dans des actions en faveur du climat.  

L'atelier est formé de participants qui sont des experts provenant de différents domaines, dont la planification urbaine, la recherche et la gestion durable, le suivi et l'évaluation, entre autres. Un des objectifs de l'atelier était de créer un sentiment de communauté parmi les membres du think thank TCI.   

Plusieurs facteurs positifs sont ressortis durant l'événement. L'atelier a souligné comment les points communs et les différences entre les groupes peuvent être utilisés pour travailler de manière stratégique en s'appuyant sur l'expertise, les réseaux et les forces de chacun, ainsi que sur les travaux de recherche antérieurs réalisés dans différentes zones géographiques. 

Les think tanks ont promis de travailler fort sur les idées ambitieuses soulevées lors de l'atelier et ont convenu de tenir des réunions mensuelles pour élaborer des stratégies.  

« Nous espérons que l'initiative Think Climate Indonesia permettra d'approfondir le travail de recherche active et de mobilisation auprès d'un éventail d'intervenants, afin de mobiliser les processus et les actions politiques qui portent sur les mesures d'atténuation des changements climatiques, ainsi que sur l'adaptation et la résilience », a déclaré Anindya Chatterjee, directrice régionale du CRDI pour l'Asie. « Nous avons pu ainsi voir comment, avec le soutien approprié, les think thanks locaux peuvent être des agents du changement. » 

« Le travail que vous accomplissez est essentiel en ce temps de changements climatiques, » a déclaré Santiago Alba Corral, directeur du programme Systèmes alimentaires résilients au climat du CRDI, lors de l'atelier.  « La manière dont nous nous engageons dans l'atténuation et l'adaptation aux changements climatiques va être cruciale, et nous voulons relever ce défi majeur pour l'humanité. Et en particulier, dans les points névralgiques des changements climatiques comme l'Indonésie, vous avez la possibilité d'informer, d'influencer, de changer la façon dont nous travaillons. » 

Pour en savoir plus sur l'atelier de lancement de TCI [disponible uniquement en anglais]. 

Participation du CRDI à la Conférence de Montréal de 2021

3 septembre 2021
Le CRDI participera à la discussion sur le passage à une économie mondiale plus verte lors de la Conférence de Montréal de 2021.
Bannière publicitaire d’événement
Forum économique international des Amériques
Bannière publicitaire de la Conférence de Montréal

Le CRDI organise conjointement avec le Forum économique international des Amériques une séance plénière sur les possibilités de résoudre la pauvreté énergétique et les inégalités dans le monde, un panel sur l’économie des soins et une conversation informelle avec Ismahane Elouafi, scientifique en chef à l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture.

La Conférence de Montréal vise à renforcer les connaissances et la sensibilisation quant aux grands problèmes liés à la mondialisation de l’économie, en mettant particulièrement l’accent sur les relations entre les Amériques et les autres continents. Le thème de la conférence de cette année est « Vers une économie plus verte et plus juste ». Cette 27e édition de la conférence se déroulera sous un format hybride du 13 au 16 septembre 2021, en direct de Montréal et de Miami.

En savoir plus sur la Conférence de Montréal et s’inscrire.

Aperçu des séances du CRDI

Mardi 14 septembre |12 h 40-13 h 30
Les énergies renouvelables pour mettre fin à la pauvreté énergétique pour un monde durable et inclusif 
Séance plénière

Animée par Jean Lebel, président du CRDI 

Le manque d’accès à une électricité abordable, fiable et renouvelable piège des millions de personnes dans la pauvreté, aggrave la sécurité alimentaire, sape les efforts de lutte contre les changements climatiques et exacerbe les inégalités et les disparités entre les sexes. Cette conversation portera sur la transition mondiale vers les énergies renouvelables, les obstacles à surmonter et les possibilités à exploiter pour résoudre la pauvreté énergétique et les inégalités dans le monde entier, ainsi que les potentielles retombées bénéfiques, telles que l’amélioration de l’éducation, de la santé, de l’égalité des sexes, de la sécurité alimentaire, du développement économique et de la création d’emplois.

Mercredi 15 septembre | 11 h — 11 h 50
L’économie autrement : Comment créer un impact social pour le bien commun
Panel

Animée par : Dominique Charron, vice-présidente du CRDI

Les soins et le travail domestique sont des obstacles majeurs à l’autonomisation des femmes et des filles. La pandémie de COVID-19 a démontré à quel point elle est vitale pour la société. Pourtant, une grande partie d’entre elles restent invisibles, sous-évaluées et inégalement réparties. Comment les entreprises et les investisseurs peuvent-ils s’attaquer aux disparités sociales et de genre associées aux emplois de soins vulnérables et les transformer en possibilités d’emploi équitables? Quelles solutions basées sur le marché émergent pour reconnaître, récompenser, réduire et redistribuer les activités de soins et faire progresser l’égalité des sexes?

Mercredi 15 septembre | 13 h 20-13 h 50
Unir la communauté scientifique mondiale : comment développer de nouveaux partenariats en recherche et développement
Conversation informelle

Interrogé par Jean Lebel

Le président du CRDI, Jean Lebel, s’entretiendra avec Ismahane Elouafi, scientifique en chef à l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture, au sujet des répercussions de la pandémie de la COVID-19 sur la voie de l’objectif  faim « zéro » d’ici 2030.

Le CRDI soutiendra des chaires de recherche sur les déplacements forcés en Amérique centrale et du Sud et en Asie du Sud et du Sud-Est

16 août 2021
Le CRDI a lancé un appel de propositions à l’intention des universités d’Asie du Sud, d’Asie du Sud-Est, d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, afin de créer des chaires de recherche sur les déplacements forcés.
Une femme rohingya dirige une école pour d’autres femmes réfugiées au Bangladesh.
UN Women Asia and the Pacific

Près de 80 millions de personnes dans le monde ont été déplacées de force en raison de persécutions, de conflits, de violences, de violations des droits de la personne, de difficultés économiques, de changements climatiques et de situations d’instabilité politique prolongées.  

Quatre-vingts pour cent des personnes déplacées de force dans le monde sont accueillies dans des pays du Sud. Pourtant, la quasi-totalité des recherches qui influent sur les politiques et les pratiques concernant les déplacements forcés proviennent des pays du Nord. Afin de générer davantage de connaissances pertinentes pour les politiques nationales et locales, le CRDI appuiera, pendant une période maximale de cinq ans, la création d’un maximum de deux chaires de recherche universitaires en Asie du Sud et du Sud-Est et de deux chaires de recherche universitaires en Amérique centrale et du Sud. 

Les postes de chaire de recherche : 

  • donneront aux institutions de ces régions les moyens de définir des programmes de recherche; 

  • dirigeront l’élaboration de solutions pratiques qui transforment les relations inégalitaires entre les sexes et qui contribuent à la promotion des droits sociaux, économiques, politiques et en matière de santé parmi les personnes déplacées de force ainsi que dans leurs collectivités d’accueil;  

  • élargiront les perspectives et feront entendre la voix des personnes déplacées de force, et de leurs collectivités d’accueil, à l’échelle locale, régionale, nationale et mondiale. 

Cet appel de propositions s’inscrit dans le cadre d’une contribution plus large du CRDI à la localisation de la recherche sur les déplacements forcés, qui comprend un appel à propositions récemment clos pour la création de chaires de recherche au Moyen-Orient et en Afrique de l’Est.  

La Stratégie 2030 du CRDI vise à contribuer à une gouvernance plus inclusive, plus responsable et plus transparente pour les gens, en particulier pour les femmes et les enfants. Les efforts que nous déployons afin d’améliorer la gouvernance pour les personnes contraintes de migrer, et pour les collectivités qui les accueillent, contribuent à une plus grande utilisation des données en général, des données probantes et de la recherche pour une prise de décisions inclusive, soit un outil clé pour la réalisation des objectifs de développement durable.  

Pour plus de renseignements et pour poser votre candidature, veuillez vous rendre sur la page de notre appel de propositions.  

La date butoir pour soumettre les propositions est le 30 septembre 2021 à 16 h (HAE). 

Le CRDI à l’INGSA 2021 : conseils scientifiques aux gouvernements lors de la reprise post-pandémie

13 août 2021
Le CRDI participe au congrès INGSA 2021, une conférence internationale sur les questions de conseils scientifiques aux gouvernements, avec un accent sur la reprise post-pandémie de la COVID-19 et le soutien d’une utilisation plus efficace de la science pour les politiques publiques dans le Sud.

La 4e conférence internationale sur les conseils scientifiques aux gouvernements, INGSA 2021 - Réinventer le dialogue entre sciences, politiques et grand public, a lieu du 30 août au 2 septembre 2021. L’événement est organisé par le scientifique en chef du Québec, le professeur Rémi Quirion, avec le soutien de la conseillère scientifique en chef du Canada, Mona Nemer. La conférence se déroulera dans un format hybride et virtuel au Palais des congrès de Montréal, dans la province du Québec, au Canada. 

Inscrivez-vous gratuitement à l’adresse ici. 

Le CRDI, en tant que commanditaire du congrès INGSA 2021, est heureux de participer à plusieurs événements dont un panel plénier qui sera animé par le président du CRDI, Jean Lebel, le 31 août de 8 h 45 à 9 h 30 HAE. Le panel intitulé « Une transformation sociétale rapide et juste : le rôle des sciences humaines et sociales dans le conseil scientifique face à nos défis communs » - réunira des experts du monde entier pour explorer de nouveaux types de conseils scientifiques et la manière dont ils peuvent être utilisés par les décideurs politiques afin d’aborder les éléments sociétaux relatifs aux défis de durabilité. 

Des institutions scientifiques fortes et inclusives dans les pays du Sud ont besoin d’une visibilité accrue et d’un soutien constant. À cet effet, le CRDI travaille depuis longtemps à renforcer les systèmes scientifiques dans les pays à faible et à moyen revenu en soutenant des institutions telles que les universités et les organisations de la société civile (y compris le secteur privé) qui influencent les activités du secteur scientifique et la manière dont celles-ci obtiennent des résultats. 

Le congrès INGSA 2021 est organisé par l’International Network for Government Science Advice (INGSA), une plateforme collaborative pour l’échange de politiques, le renforcement des capacités et la recherche au sein de diverses organisations mondiales de conseil scientifique et de systèmes nationaux. L’INGSA fonctionne comme un organisme affilié au Conseil international des sciences et il siège à Koi Tū : The Centre for Informed Futures à l’Université d’Auckland en Nouvelle-Zélande. 

Table ronde sur la transformation de l'excellence en matière de recherche : nouvelles idées des pays du Sud

6 août 2021
Le CRDI participe à une table ronde, organisée par African Minds, sur la transformation de l'excellence en matière de recherche.
Research Excellence Roundtable

Quand : 12 août 2021 (9h00 EDT | 13h00 GMT | 18h30 IST) 

 Où : En ligne et ouvert à tous – inscrivez-vous sur la page de l'événement d'African Mind  

La table ronde du 12 août 2021 portera un regard critique sur la notion d'excellence en matière de recherche, avec des débats savants sur le sujet. L'événement abordera des questions comme celle de savoir ce qu'est la science « excellente » et comment la reconnaître, avec un échange d'idées sur les mesures pratiques qui peuvent être prises pour améliorer l'opérationnalisation de la notion d'excellence dans les pays du Sud. 

La discussion sera centrée sur l'ouvrage en libre accès intitulé Transforming Research Excellence : New Ideas from the Global South, qui a été publié par African Minds et édité par Erika Kraemer-Mbula, Robert Tijseen, Matthew Wallace et Robert McLean, avec une contribution de chapitre complet du président du CRDI, Jean Lebel. L'ouvrage met en évidence les lacunes et les insuffisances dans la manière dont la notion d'excellence est actuellement appliquée dans les écosystèmes de recherche. 

L'événement sera animé par Robert McLean, spécialiste de l'évaluation principal au CRDI, et inclura les Drs. Suneeta Singh et Robert Tijssen comme panélistes et le Dr Ranjith Mahindapala en tant que présentateur principal. . La discussion en groupe sera suivie d'une séance interactive animée visant à recueillir des idées réalisables pour faire avancer le programme d'excellence.  

Appel de propositions : Créer des chaires de recherche sur les déplacements forcés en Asie du Sud, en Asie du Sud-Est et en Amérique centrale et du sud

Fermés
Appel
Propositions
Date butoir
Programmes
Économies inclusives
Gouvernance démocratique et inclusive
Durée
Jusqu'à 60 mois
Sujet(s)
Développement
Santé
Économie
Politique sociale
Gouvernance
Pays
Bangladesh
Népal
Pakistan
Thaïlande
Malaisie
Indonésie
Timor-Leste
Argentine
Belize
Brésil
Chili
Colombie
Costa Rica
Équateur
EL Salvador
Guatemala
Honduras
Mexique
Panama
Pérou
Trinité-et-Tobago
Dominicaine, République
Financée par
CRDI
Budget
500 000 CAD par projet
Point de contact
dig-gdi@idrc.ca
Type
Subvention
État
Fermés
Admissibilité

Le présent appel de propositions est ouvert aux universités établies dans les pays à revenu faible ou intermédiaire d'Asie du Sud, d'Asie du Sud-Est et d'Amérique centrale et du sud. Les demandeurs doivent posséder une solide expérience en matière de recherche, de sensibilisation communautaire et de rayonnement des politiques.  

Pour être admissibles, les demandeurs doivent démontrer une expertise institutionnelle et un engagement à faire progresser les connaissances sur les déplacements forcés, ainsi qu'un engagement à faire progresser l'égalité des genres, l'inclusion et l'équité. 

Portée

Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) soutiendra la création de quatre chaires de recherche universitaires pour une durée maximale de cinq ans : deux en Asie du Sud et en Asie du Sud-Est, et deux en Amérique centrale et du sud. Pour connaître la liste des pays admissibles, veuillez consulter notre Foire aux questions

L'objectif de ces chaires de recherche est de permettre à des institutions de ces régions de définir des programmes de recherche sur les déplacements forcés. Ces entités dirigeront également la recherche de solutions pratiques et sexospécifiques qui promeuvent les droits sociaux, économiques, politiques et en matière de santé des personnes déplacées de force et des communautés d'accueil.  

Les chaires de recherche devront : 

  • viser l'excellence dans la recherche et l'enseignement sur les déplacements forcés, et encadrer des chercheurs en début de carrière dans ce domaine; 

  • répondre à la demande, être réactives et réfléchir sur des sujets précis et sectoriels, ainsi que sur les priorités et les capacités infranationales, nationales et régionales; 

  • compléter les priorités stratégiques du CRDI; 

  • adopter une approche interdisciplinaire, multisectorielle et sexospécifique pour étudier les déplacements forcés; 

  • établir des liens solides avec la recherche communautaire, l'influence stratégique et les initiatives de programme, y compris avec les réponses apportées par les réfugiés; 

  • veiller à ce que les recherches menées soient fortement associées aux processus politiques — tant au niveau local qu'à l'échelle régionale, nationale et mondiale pour promouvoir des solutions durables et réalisables 

  • collaborer avec les chaires de recherche d'autres régions, y compris celles soutenues par le CRDI au Moyen-Orient et en Afrique de l'Est, afin de renforcer l'incidence collective de la production de connaissances locales sur les déplacements forcés. 

Plus de détails

Une séance d'information en ligne aura lieu à l'intention des demandeurs intéressés le 26 août 2021 à 8 h HAE. Accédez à la séance d'information ici.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter l'Appel de propositions détaillé. Veuillez aussi consulter la Foire aux questions

Les demandes de renseignements concernant l'appel de propositions et le processus de demande doivent être envoyées par courriel à l'adresse dig-gdi@idrc.ca. Pour pouvoir fournir une réponse avant la date limite de l'appel, le CRDI doit recevoir les demandes de renseignements cinq jours ouvrables avant cette date. 

Si vous estimez que cette opportunité vous convient, nous vous encourageons à présenter votre candidature.

S'abonner à