Aller au contenu principal

APHRC sélectionné comme organisme de politiques et recherche en matière de santé pour Les femmes S’ÉLÈVENT

12 mai 2022
L’initiative Les femmes S’ÉLÈVENT (santé et bien-être économique pour une reprise post-COVID-19 inclusive, durable et équitable) a choisi l’African Population and Health Research Center (APHRC) comme organisme de politiques et recherche en matière de santé pour mobiliser les connaissances, renforcer les capacités et mettre en réseau les équipes de recherche de Les femmes S’ÉLÈVENT.
Women RISE identifier

 

L’APHRC sera également chargé de renforcer les capacités de recherche de ces équipes tout en facilitant la mise en réseau et l’échange de renseignements entre elles. Les équipes de recherche sélectionnées seront annoncées à la fin de l’été 2022.  

L’initiative Les femmes S’ÉLÈVENT vise à soutenir la recherche orientée vers l’action et sexotransformatrice sur la façon dont la santé des femmes et leur travail (rémunéré ou non) se croisent et interagissent dans le contexte de la préparation, de la réponse et de la reprise après la COVID-19. Alors que la pandémie a exacerbé les inégalités préexistantes et risque de faire reculer les avancées mondiales en matière d’égalité des genres, les projets de recherche et le travail de l’AHPRC, soutenu par l’initiative Les femmes S’ÉLÈVENT, aideront les pays à améliorer leur compréhension des répercussions disproportionnées de la COVID-19 sur les femmes. Les données probantes générées par les recherches découlant de cette initiative permettront d’élaborer des solutions immédiates et à moyen terme pour la reprise post-pandémique qui amélioreront l’égalité des genres et l’équité en matière de santé. 

« Nous sommes heureux de célébrer notre toute nouvelle collaboration avec l’APHRC. L’APHRC est bien placé pour soutenir les équipes de recherche qui seront financées dans le cadre de Les femmes S’ÉLÈVENT et veillera à ce que cet investissement aille loin pour informer et améliorer l’utilisation des connaissances générées. La COVID-19 nous a appris que les chemins entre le savoir et la prise de décision doivent être raccourcis et soutenus, » a souligné Dominique Charron, vice-présidente, Programmes et partenariats, du Centre de recherches pour le développement international.  

« Comprendre comment la santé et les moyens de subsistance des femmes ont été touchés par la pandémie est un début pour définir et informer la préparation aux futures urgences sanitaires. L’APHRC est ravi de jouer, une fois de plus, le rôle d’un organisme de recherche sur les politiques de santé et de travailler avec des chercheurs du monde entier dans le cadre de l’initiative Les femmes S’ÉLÈVENT afin de comprendre l’impact disproportionné de la pandémie sur les femmes et d’éclairer les solutions possibles pour une reprise post-pandémique, » a communiqué Catherine Kyobutungi, directrice exécutive de l’APHRC. 

Les femmes S’ÉLÈVENT est financé par le Centre de recherches pour le développement international, les Instituts de recherche en santé du Canada  (Centre pour la recherche sur la préparation en cas de pandémie et d’urgence sanitaire, Initiative de recherche sur le VIH/sida et les infections transmissibles sexuellement et par le sang, Institut des maladies infectieuses et immunitaires et Institut de la santé publique et des populations) ainsi que le Conseil de recherches en sciences humaines.  

Apprenez-en davantage sur Les femmes S’ÉLÈVENT.