Aller au contenu principal

Daniel J. Drucker, bénéficiaire d’une subvention du CRDI, remporte le Prix international Gairdner du Canada 2021

26 avril 2021
Le prix international Gairdner du Canada 2021 a été décerné au Dr Daniel J. Drucker, dont les travaux de recherche sur le diabète sont financés par le Programme conjoint canado-israélien de recherche en santé, un partenariat entre le CRDI, la Fondation Azrieli, les Instituts de recherche en santé du Canada et la Fondation des sciences d’Israël qui soutient la recherche biomédicale de pointe.
Le Dr Drucker et ses collègues de l’Institut de recherche Lunenfeld Tanenbaum de l’Université de Toronto.
(Hôpital Mount Sinai)
Le Dr Daniel J. Drucker, lauréat du Prix international Gairdner du Canada 2021, avec ses collègues, la Dre Kiran Deep et la Dre Gemma Pujadas (de gauche à droite), à l’Institut de recherche Lunenfeld Tanenbaum, Hôpital Mount Sinai, Université de Toronto.

Les travaux du Dr Daniel J. Drucker (professeur de médecine, Université de Toronto et scientifique principal, Institut de recherche Lunenfeld-Tanenbaum, Hôpital Mount Sinai), chef d’un projet financé par le Programme conjoint canado-israélien de recherche en santé, ainsi que ses collègues, le Dr Joel Francis Habener (Harvard Medical School et Massachusetts General Hospital) et le Dr Jens Juul Holst (Centre de recherches métaboliques de base de la Fondation Novo Nordisk, Université de Copenhague), ont été reconnus par la Fondation Gairdner pour avoir approfondi notre compréhension des fonctions métaboliques des glucagon-like peptides (GLP-1 et GLP-2). Ces travaux ont donné lieu à des progrès importants en ce qui a trait au traitement du diabète de type 2, de l’obésité et des troubles intestinaux.

Le Dr Drucker a souligné que « le Prix international Gairdner du Canada 2021 reconnaît notre travail sur l’hormone intestinale GLP-1 et ses retombées sur le diabète, l’obésité et les troubles cardiovasculaires. Le développement de médicaments fondés sur le polypeptide insulinotropique gluco-dépendant (GIP), un peptide intestinal apparenté, suscite un grand intérêt et progresse. Certaines thérapies combinant GLP-1 et GIP en sont aux dernières étapes de développement clinique pour lutter contre le diabète et l’obésité. Nos études financées par le CRDI, par le biais du Programme conjoint canado-israélien de recherche, nous permettent de collaborer avec des collègues israéliens afin de disséquer les actions clés du GIP dans le contrôle de l’inflammation métabolique et afin de déterminer si et comment le contrôle de l’inflammation dans différents tissus représente un concept translationnel important en ce qui concerne les nouvelles thérapies fondées sur le GIP. »

Créée en 1957, la Fondation Gairdner reconnaît le travail des scientifiques dont les découvertes ont eu des retombées importantes sur le progrès scientifique et la santé humaine. Depuis l’attribution des premiers prix en 1959, 402 scientifiques de 40 pays ont reçu un Prix Gairdner du Canada et 95 d’entre eux se sont également vus décerner le prix Nobel.