Aller au contenu principal

Des recherches montrent l’influence de l’équité des sexes sur l’économie

31 janvier 2019
Ces dernières années, l’hypothèse voulant que la réduction des inégalités entre les sexes en éducation, au travail et en matière salariale améliore l’économie est largement acceptée.

LATEST THINKING

Pour établir la solidité de cette hypothèse, l’équipe de Stephan Klasen, professeur d’économie à la Göttingen University (Allemagne), a examiné les recherches économiques.

Dans ses conclusions, publiées récemment, Klasen indique que si la réduction des écarts entre les sexes en éducation contribue manifestement à l’économie d’un pays, on comprend encore mal les répercussions des inégalités dans d’autres sphères. Dans une vidéo produite par LATEST THINKING, un journal vidéo indépendant en libre accès, Klasen affirme que les études portant sur le salaire et la participation à la vie active sont trop peu nombreuses et trop peu étayées. De plus, étant axées sur une région donnée, elles ne permettent pas de tirer des conclusions générales.

« Même si, en matière d’équité et de justice, la promotion de la création d’emplois pour les femmes est valable, il est difficile d’affirmer que la présence des femmes sur le marché du travail aura un impact majeur et immédiat sur l’économie, » note-t-il. Les décideurs politiques qui choisissent de miser sur l’égalité des sexes doivent avoir une idée précise des conséquences possibles d’une telle démarche, et évaluer de façon réaliste ce que seront, au fil du temps, les améliorations dans chaque domaine. Compte tenu de la présence du sujet dans les débats sur les politiques publiques, ces lacunes importantes quant aux données devraient occuper les chercheurs pendant longtemps.

Les recherches s’inscrivent dans le cadre du programme Croissance de l’économie et débouchés économiques des femmes. Échelonné sur cinq ans, ce programme soutient 14 équipes de recherche partout dans le monde qui tâchent de produire de nouvelles connaissances sur l’émancipation économique des femmes et de promouvoir cette émancipation auprès des décideurs clés. Le programme a été lancé en 2013 en partenariat avec la Fondation William et Flora Hewlett et le Department for International Development du Royaume-Uni.

Lire la description du projet Croissance et femmes : des chemins menant à une prospérité partagée.

Parcourir les exposés de politique sur la croissance économique et l’égalité des sexes.

Lire le rapport de synthèse portant sur les cinq années de recherche sur la macroéconomie et les sexes, rédigé par Stephan Klasen et Sophia Kan (en anglais seulement).