Aller au contenu principal

Réduire les répercussions de la COVID-19 sur les populations réfugiées et déplacées.

Published on
09 décembre 2020
Les populations déplacées courent un risque élevé de contracter la COVID-19, car du fait de leurs conditions de vie, il leur est difficile de respecter l’éloignement physique, de s’isoler ou d’accéder à des soins de santé de qualité.
Une femmes réfugiée Rohingya, dirigeante de l’installation Balukhali, est debout près des abris temporaires de ce camp au Bangladesh.
Allison Joyce/ONU Femmes

Huit équipes de recherche s’efforcent de produire des données probantes afin de réduire les risques de santé liés à la COVID-19 pour les populations réfugiées, déplacées et migrantes pendant et après la pandémie. Les recherches menées en Afrique, en Asie, en Amérique latine et au Moyen-Orient se concentrent sur des réponses rapides et sur le renforcement de la résilience et de la préparation. Ces approches bénéficient en particulier aux femmes et aux jeunes filles, en plus de jeter des ponts entre les réponses humanitaires et les réponses pour le développement, et maximiser ainsi les effets. Ces projets entretiennent également des liens entre les chercheurs, les communautés et les décideurs afin de promouvoir des interventions de santé publique localisées et fondées sur des données scientifiques qui minimisent les risques à court et à long terme.

L’Initiative de soutien de la santé des réfugiés et des populations vulnérables dans le cadre de la pandémie de COVID-19 vise à fournir un accès rapide à des données probantes et des conseils aux pays accueillant des réfugiés et d’importantes populations déplacées pour tenter d’atténuer les répercussions de la pandémie et de se préparer à de futures flambées épidémiques. Les activités de recherche se concentrent sur :

  • le renforcement des systèmes de santé
  • la collecte de données probantes sur les réponses rapides
  • la promotion d’interventions communautaires face à la pandémie
  • les solutions de santé numériques
  • la santé et les droits sexuels et reproductifs

La recherche fait également la lumière sur les besoins différenciés et soutient des réponses plus inclusives et égalitaires entre les sexes et davantage fondées sur des données probantes à la pandémie de COVID-19 et une reprise mondiale.

Projets dans le cadre de l’Initiative de soutien de la santé des réfugiés et des populations vulnérables dans le cadre de la pandémie de COVID-19

En mettant l’accent sur les réponses à la pandémie fondées sur des données probantes et pertinentes au niveau local qui visent les populations réfugiées et déplacées, cette initiative améliore la résilience et la préparation à long terme des systèmes de santé et des populations vulnérables dans leurs communautés d’accueil.