Aller au contenu principal

Un financement du CRDI pour renforcer la préparation aux interventions en cas de pandémie en Amérique latine

10 mars 2022
Deux universités colombiennes de premier plan ont été ajoutées à l’effort de création des outils d’analyse des données épidémiologiques de l’avenir grâce à une subvention de 1,9 million de dollars canadiens accordée par le CRDI à Epiverse – une collaboration mondiale d’experts interdisciplinaires, dirigée par data.org, qui crée un écosystème de logiciels libres.
Woman in laboratory

Grâce à l’appui du CRDI, l’Universidad de los Andes (Uniandes) et la Pontificia Universidad Javeriana (Javeriana) s’ajouteront à une communauté croissante de spécialistes des données, d’universitaires et de technologues qui travaillent à l’utilisation de l’analytique dans la lutte mondiale contre les maladies infectieuses. Le financement est assuré par le projet triennal Améliorer les outils de réponse, d’analyse et de contrôle des épidémies en Amérique latine

« Nous avons besoin de solutions fondées sur les connaissances et les capacités de ceux qui risquent le plus de porter le poids des inégalités en matière de santé mondiale », a indiqué Catalina Gonzalez Uribe, directrice de l’internationalisation au vice-rectorat à la recherche et à la création et professeure associée à l’École de médecine d’Uniandes.    

« En prenant la tête d’une initiative visant à développer un logiciel en Colombie, nous contribuons non seulement aux efforts mondiaux, mais nous renforçons également les capacités dans notre propre pays et nous présentons notre expertise sur la scène internationale », a ajouté Zulma M Cucunubá, professeure adjointe d’épidémiologie des maladies infectieuses au Département d’épidémiologie et de biostatistique de Javeriana.   

« L’expansion d’Epiverse en Colombie souligne notre conviction que nous ne pouvons pas accepter que les solutions en matière de science des données soient parachutées dans les pays à revenu faible et intermédiaire [PFR-PRI] depuis les pays du Nord. Ce modèle archaïque exclut les expériences vécues par nos collègues des PFR-PRI et, ce faisant, crée des lacunes importantes dans notre écosystème logiciel », a souligné Danil Mikhailov, directeur général de data.org. 

« Nous sommes ravis de pouvoir jouer un rôle dans l’introduction d’Epiverse en Amérique latine au moyen de ces efforts en Colombie et nous sommes impatients de voir les répercussions de l’analyse des données dans la région », a indiqué Jean Lebel, président du CRDI.   

La contribution du CRDI s’inscrit dans le cadre de son investissement continu dans l’innovation et la recherche pour résoudre les problèmes de développement mondiaux.   

Voir le communiqué de presse complet de data.org ici.