Aller au contenu principal

Une initiative visant à promouvoir l'autonomisation économique des femmes prend de l'expansion avec deux nouveaux projets

20 décembre 2021
Deux nouveaux projets viennent s'ajouter à une initiative de recherche déjà en cours pour faire progresser l'égalité des genres dans le monde du travail. Mis en œuvre en Éthiopie et en Tanzanie, ces projets étudieront les modèles de garde d'enfants qui fonctionnent pour les mères qui travaillent et qui disposent de peu de ressources, ainsi que l'utilisation de programmes de marchés publics pour améliorer les perspectives économiques des femmes.
Une femme éthiopienne tient dans ses bras un garçon de six mois devant un centre de santé.
UNICEF Ethiopia

Ces projets font partie de l'initiative Croissance de l'économie et débouchés économiques des femmes (CEDEF) – Afrique de l'Est. Financée conjointement par la Fondation Bill et Melinda Gates, la Fondation William et Flora Hewlett et le CRDI, l'initiative a annoncé une première sélection de neuf projets en mars 2021

Les deux projets additionnels auront pour but de :

Réduire la charge des femmes en matière de soins par la création de centres de garde d'enfants.  

L'équipe de recherche fait l'essai de la prestation de services de garde communautaires de qualité et abordables dans trois emplacements urbains et péri-urbains en Éthiopie. Cet essai randomisé en grappes teste également l'efficacité d'une formation de base à l'emploi et aux compétences commerciales pour les mères et d'un plaidoyer communautaire pour changer les normes sociales relatives à l'égalité des sexes et au travail non rémunéré des femmes. Le but est d'identifier les interventions qui peuvent être mises à l'échelle pour améliorer le bien-être économique des femmes et leur participation au marché du travail. 

Dirigé par ChildFund-Ethiopie, en collaboration avec Children Believe Fund, Tesfa Berhan Child and Family Development Organization et l'Université d'Addis-Abeba.  

Autonomiser les entreprises détenues par des femmes grâce aux marchés publics en Tanzanie  

Travaillant en étroite collaboration avec des ministères et organismes gouvernementaux, ainsi qu'avec le secteur privé et des organisations de la société civile, cette équipe de recherche évalue les politiques et les pratiques en matière de marchés publics afin de cerner des interventions susceptibles d'accroître la faible proportion actuelle d'entreprises appartenant à des femmes qui agissent comme fournisseurs de l'État. Les conclusions de cette évaluation permettront de formuler à l'intention du gouvernement tanzanien des lignes directrices stratégiques fondées sur des données probantes afin d'éliminer les obstacles liés au genre dans le système de marchés publics.  

Dirigé par l'Economic and Social Research Foundation, en collaboration avec Research on Poverty Alleviation et Women and Social Protection. 

CEDEF – Afrique de l'Est a pour objectif de soutenir la recherche-action ancrée localement afin de fournir des données probantes, des outils pratiques et des orientations qui peuvent éclairer les politiques et les mesures visant à reconstruire un monde meilleur et plus égalitaire. Le but est de renforcer, à l'aide de données probantes, l'efficacité des politiques, des programmes et des interventions qui réduisent et redistribuent les soins non rémunérés et favorisent la participation des femmes à des emplois et à des secteurs plus productifs et à forte valeur ajoutée en Afrique de l'Est.