Aller au contenu principal

Élaboration et distribution d’un vaccin contre la babésiose

La babésiose est une maladie qui affecte le boeuf, le buffle d’Asie et le buffle d’Afrique. Elle est causée par Babesia bovis, un parasite transmis par les tiques. Ce parasite se réfugie dans les globules rouges pour éviter les réactions immunitaires, d’où la persistance de cette infection qui occasionne souvent la mort. Selon des études économiques, les pertes annuelles s’élèvent à 57 millions USD en Inde et à 46 millions USD en Tanzanie.

Les vaccins de la babésiose sont actuellement composés d’agents pathogènes atténués vivants provenant du sang d’animaux infectés, quoique les parasites cultivés en laboratoire fassent partie de vaccins offerts dans certaines régions d’Amérique latine. Même si la vaccination de jeunes bêtes entraîne l’immunité à vie, les vaccins actuels ne sont pas sécuritaires, car ils peuvent provoquer l’infection chez l’adulte, être contaminés par d’autres agents pathogènes ou causer une réaction d’hypersensibilité.

Le présent projet vise à générer un vaccin double qui permettra de bloquer à la fois l’infection parasitaire des vaisseaux sanguins capillaires de l’hôte et la transmission par le vecteur de la tique. Au moyen de la bio-informatique de pointe et de plateformes expérimentales, les protéines de babesia bovis exprimées à la surface des globules rouges ont été mises à l’essai pour leur capacité d’introduire des anticorps qui bloquent l’adhésion des globules infectés aux parois des vaisseaux sanguins afin de prévenir la maladie aiguë. De même, les outils bio-informatiques serviront à circonscrire les antigènes conservés de babesia bovis qui ne s’expriment qu’à la phase de la tique dans le cycle de vie du parasite. Le développement du vaccin passe par une combinaison de ces deux ensembles d’antigènes et un test de provocation de la maladie sur le bétail. Il s’agit donc d’un vaccin à double usage ayant la capacité de prévenir la maladie clinique et la transmission de babesia bovis qui sera développé avec potentiel de perfectionnement pour diffusion commerciale.

Ce projet est financé grâce au Fonds d’innovation en vaccins pour le bétail, un partenariat entre la Fondation Bill et Melinda Gates, Affaires mondiales Canada et le CRDI. Cet investissement conjoint de 57 millions CAD sur cinq ans permet de financer le développement, la production et la commercialisation de vaccins innovants contre les maladies du bétail prioritaires en Afrique subsaharienne, en Asie du Sud et en Asie du Sud-Est.

Project ID
108525
Project Status
Terminé
End Date
Duration
24 months
IDRC Officer
Armando Heriazon
Total Funding
CA$ 1,132,640.00
Location
Nord du Sahara
Sud du Sahara
Programmes
Systèmes alimentaires résilients au climat
Fonds d’innovation en vaccins pour le bétail
Institution Country
Australia
Project Leader
Brian Cooke
Institution
Monash University
Institution Country
United States
Project Leader
Carlos Suarez
Institution
Agriculture Research Service