Aller au contenu principal

Étude comparative des programmes d'éducation accélérée et modèles d'éducation centrés sur les filles au Ghana, au Nigeria et en Sierra Leone

Dans le monde, on compte 258,4 millions d'enfants non scolarisés, dont un tiers vivent en Afrique subsaharienne. La pandémie de COVID-19 a exacerbé la situation car les écoles ont été fermées et beaucoup plus d'enfants sont susceptibles d'abandonner l'école. Les filles continuent d'être confrontées aux plus grands obstacles. Les gouvernements d'Afrique subsaharienne, en partenariat avec des ONG, ont mis en œuvre diverses interventions afin d'accroître la participation à l'éducation de base et à l'enseignement secondaire, notamment en adaptant des modèles d'éducation alternatifs pour permettre aux enfants non scolarisés d'acquérir des compétences en écriture, en lecture et en calcul. Les programmes d'éducation accélérée (PEA) sont apparus comme l'une des innovations clés pour fournir une éducation alternative, car ils sont conçus pour être flexibles, adaptés à l'âge et inclusifs. Des évaluations de modèles de PEA au Congo, au Mali, au Burkina Faso et au Nigeria ont démontré le rôle de ces modèles dans l'amélioration des compétences en lecture, en expression orale et en arithmétique de base chez les enfants. Cependant, les connaissances et les données probantes concernant la possibilité de mettre à l'échelle des PEA dans les contextes ruraux et exposés aux conflits sont insuffisantes.

Cette étude vise à produire des enseignements pour améliorer le potentiel de mise à l'échelle des PEA dans des contextes ruraux et fragiles au Ghana, au Nigeria et en Sierra Leone. Elle comprendra l'analyse de quatre innovations en cours. Chaque modèle sera évalué en fonction de son efficacité pour atteindre de grandes populations d'enfants non scolarisés, pour accroître l'accès à l'éducation pour les filles et les enfants handicapés, et pour permettre la transition des enfants vers l'enseignement formel et à les y maintenir. Les résultats visés du projet sont une base de données solide sur l'efficacité des PEA et des programmes d'éducation axés sur les filles dans les zones rurales extrêmement pauvres et dans les contextes d'urgence, ainsi qu'une capacité accrue des gouvernements à adopter et à mettre à l'échelle des programmes efficaces.

Le projet est financé dans le cadre de l'appel à propositions du programme Partage de connaissances et d'innovations du Partenariat mondial pour l'éducation en Afrique orientale, occidentale et australe intitulé « Générer et mobiliser des connaissances innovantes pour relever les défis régionaux en matière d'éducation ».

Project ID
109663
Project Status
Actif
Duration
31 months
IDRC Officer
Joy Nafungo
Total Funding
CA$ 1,167,100.00
Location
Ghana
Nigéria
Sierra Leone
Programmes
Éducation et sciences
Programme Échange de connaissances et d’innovations
Institution Country
Ghana
Institution
Associates for Change Ghana Limited