Aller au contenu principal

Former une nouvelle génération de doctorantes en sexospécificité, l’agriculture et la sécurité alimentaire en Afrique de l’Est

À l’échelle mondiale, les chercheurs sont des moteurs importants de la production des connaissances et de l’innovation pour soutenir la croissance économique et améliorer les conditions de vie. Cependant, l’Afrique fait face à une grave pénurie de chercheurs, en particulier au niveau du doctorat et supérieur. Ainsi, le continent est à la traîne du reste du monde en matière de production scientifique, ne produisant que 1 % des publications scientifiques mondiales. En outre, il existe un écart persistant entre les genres parmi les chercheurs, les femmes ne représentant que 30 % des titulaires de doctorat dans les pays africains. Les femmes continuent de se heurter à de nombreux obstacles particuliers à l’enseignement supérieur, notamment une mobilité limitée, une répartition asymétrique des ressources, des préjugés inconscients et un sexisme omniprésent dans le milieu universitaire. Les domaines de la sexospécificité, de l’agriculture et de la sécurité alimentaire sont également relativement peu financés et font l’objet de peu d’études.

Ce projet permettra de financer jusqu’à dix chercheuses en doctorat grâce à des bourses de recherche et de voyage pour mener des recherches sur le lien entre la sexospécificité, l’agriculture et la sécurité alimentaire. Il répond au besoin évident d’interventions visant à accroître le financement et la formation des universitaires africaines tout en développant le corpus de travaux sur la recherche en matière de genre et d’agriculture. Le programme de bourses doctorales du Ideas Institute offre une source de financement locale (bourse de recherche) aux jeunes femmes qui poursuivent des études doctorales en Afrique de l’Est, ainsi qu’un ensemble complet de mesures de soutien pour accroître leurs compétences professionnelles et en recherche, élargir leurs réseaux, accéder au mentorat de pairs et d’experts, et développer leur potentiel de leadership et leur visibilité au sein et en dehors du milieu universitaire. Ces soutiens peuvent être un outil essentiel pour l’autonomisation des femmes scientifiques et pour libérer le potentiel sous-exploité des femmes en insufflant de nouveaux talents, une énergie et des perspectives nouvelles dans la recherche, l’élaboration des politiques et le discours public.

Les doctorantes seront en outre soutenues pour soumettre leurs recherches à des publications universitaires, présenter leurs travaux lors de conférences locales et internationales et obtenir des financements supplémentaires de sources externes.

Project ID
109405
Project Status
Actif
Duration
36 months
IDRC Officer
Sandra Gagnon
Total Funding
CA$ 203,600.00
Location
Burundi
Kenya
Rwanda
Tanzanie
Ouganda
Programmes
Systèmes alimentaires résilients au climat
Systèmes alimentaires résilients au climat
Agriculture et sécurité alimentaire
Institution Country
United States
Project Leader
Rose Mutiso
Institution
The Ideas Institute