Aller au contenu principal

L’agriculture urbaine pour faire progresser les systèmes alimentaires sains en Éthiopie

Les maladies non transmissibles (MNT) causent 40 millions de décès chaque année, soit plus de deux tiers de l’ensemble des décès dans le monde. Il s’agit d’une préoccupation majeure dans des pays comme l’Éthiopie, où les MNT nuisent à la santé publique et aux économies nationales, notamment en raison de l’augmentation d’habitudes alimentaires malsaines. Les systèmes alimentaires se situent à l’intersection de la nutrition, de la santé de la population, de la durabilité environnementale et des changements climatiques. Comprendre l’interaction de multiples sous-systèmes alimentaires avec différents secteurs, notamment dans le contexte urbain, permettrait de faciliter l’accès à des régimes alimentaires sains et abordables.

L’équipe de recherche traitera l’agriculture urbaine comme une composante permettant la réduction durable de la pauvreté et visant la durabilité environnementale. Elle cherchera à déterminer comment la production agricole à petite échelle dans les zones métropolitaines peut permettre aux pauvres des villes d’accéder plus facilement à des aliments frais et nutritifs, de réduire les « kilomètres alimentaires » et de stabiliser le marché. La recherche proposée examinera les effets du programme d’agriculture urbaine récemment lancé à Addis-Abeba sur la mise en place de systèmes alimentaires sains dans la ville et étudiera l’optimisation de ces avantages pour les pauvres des villes. En récupérant partiellement les terres agricoles perdues par l’empiètement urbain, le programme permettra d’étudier l’impact environnemental de la production alimentaire urbaine intensifiée.

Ce projet sera mis en œuvre par le biais d’analyses de la politique nationale afin de comprendre les facteurs politiques et les influences des systèmes alimentaires en Éthiopie; d’études de méthodes mixtes avec des décideurs politiques, des ONG, des coopératives agricoles et de consommateurs, et d’autres parties prenantes clés afin de mieux cerner les obstacles et les facteurs favorables à la promotion de systèmes alimentaires sains; d’études de faisabilité afin d’explorer les mécanismes d’intégration des initiatives d’agriculture urbaine aux programmes de protection sociale; et du pilotage et de l’évaluation d’une stratégie visant à intégrer l’agriculture urbaine aux programmes de protection sociale dans deux villes de banlieue d’Addis-Abeba.

Ce projet sera financé par l’initiative Catalyzing Change for Healthy and Sustainable Food Systems (CCHeFS), un partenariat de cofinancement entre le CRDI et la Fondation Rockefeller.

Project ID
109605
Project Status
Actif
Duration
36 months
IDRC Officer
Madiha Ahmed
Total Funding
CA$ 681,800.00
Location
Éthiopie
Programmes
Systèmes alimentaires résilients au climat
Catalyser le changement pour des systèmes alimentaires sains et durables
Institution Country
Ethiopia
Institution
Addis Ababa University