Aller au contenu principal

Mise au point du polypeptide activant l’adénylate cyclase hypophysaire dans le traitement des infections microbiennes pour l’élevage de poissons

En 2017, l’aquaculture a fourni plus de 50 % des poissons consommés par les humains. À Cuba, il est prévu de doubler l’industrie piscicole d’ici 2030. Cependant, l’aquaculture est pratiquée dans l’océan ou des étangs dont l’eau n’est pas contrôlée et est, de ce fait, susceptible de contenir de nombreux agents pathogènes. Les antibiotiques sont régulièrement utilisés pour prévenir et traiter les maladies bactériennes, mais des souches résistantes sont apparues, rendant le traitement de cette source alimentaire vitale moins efficace.

Les peptides antimicrobiens (chaînes d’acides aminés) constituent un traitement de remplacement qui fait déjà partie de la réponse immunitaire de l’hôte. Le polypeptide activant l’adénylate cyclase hypophysaire (PACAP) a montré des propriétés antimicrobiennes chez l’homme, mais son activité chez les animaux aquatiques n’a pas été bien étudiée.

Ce projet vise à caractériser et à sélectionner des polypeptides ayant des activités immunostimulantes et antimicrobiennes afin de protéger les poissons et les crevettes contre les maladies infectieuses au Canada et à Cuba. Pour ce faire, on évaluera l’activité antimicrobienne et immunostimulante des variantes du PACAP, en y apportant des modifications pour prolonger la durée de vie utile de la molécule, puis on déterminera la dose et le plan de traitement les plus efficaces chez la truite arc-en-ciel au Canada.

L’information obtenue grâce aux essais et à l’optimisation de l’utilisation du PACAP comme traitement antimicrobien au Canada sera communiquée aux scientifiques cubains pour être appliquée aux espèces du pays, notamment le tilapia, le poisson-chat et la crevette. En raison des caractéristiques de cette classe de polypeptides, le PACAP a le potentiel d’améliorer la santé animale et de réduire le besoin d’antimicrobiens.

Project ID
109054
Project Status
Actif
Duration
33 months
IDRC Officer
Armando Heriazon
Total Funding
CA$ 2,191,900.00
Location
Cuba
Programmes
Systèmes alimentaires résilients au climat
InnoVet-AMR : Solutions vétérinaires innovatrices pour la résistance aux antimicrobiens
Institution Country
Canada
Project Leader
Brian Dixon
Institution
University of Waterloo
Institution Country
Canada
Project Leader
Mark Fast
Institution
University of Prince Edward Island