Aller au contenu principal

Organiser sous forme numérique : possibilités de collectivisation des travailleuses en Asie du Sud

L’essor de la numérisation dans l’économie et sur les marchés du travail entraîne des changements dans les relations entre les travailleurs, les employeurs, les consommateurs, les gouvernements et les organisations de défense des droits des travailleurs. Le passage au travail sur une plateforme risque de désunir les travailleurs en leur permettant d’accéder à des emplois en ligne et de travailler dans un isolement relatif. Cette réorganisation a une incidence sur la gouvernance du marché du travail et sur la façon dont les différentes voix seront entendues dans le cadre de l’avenir du travail. Des répercussions se feront également sentir sur l’avenir des syndicats et des organisations similaires qui doivent se moderniser et s’adapter.

Avec une conception appropriée, les plateformes peuvent être exploitées pour améliorer la représentation des travailleuses afin de partager l’information, de communiquer et de collectiviser dans un marché du travail en évolution. Les travailleurs œuvrant sur des plateformes, ainsi que ceux dans des lieux de travail traditionnels, ont ainsi la possibilité d’utiliser les progrès technologiques pour plaider en faveur de meilleures conditions. Ce projet examine comment les travailleuses du secteur manufacturier peuvent utiliser des plateformes numériques pour formuler des griefs et communiquer directement avec le maillon supérieur de la chaîne d’approvisionnement, permettant ainsi à leurs voix de contribuer à la gouvernance de l’avenir du travail.

Le projet vise à développer un modèle évolutif de collectivisation des travailleurs au moyen de plateformes numériques en réformant les pratiques de communication entre les travailleurs se trouvant dans les maillons inférieurs des chaînes d’approvisionnement et la direction dans les maillons supérieurs. Il permettra également de documenter des stratégies pour que les travailleurs eux-mêmes utilisent les plateformes numériques pour renforcer leur influence collective. En collaboration avec des travailleuses du vêtement en Inde et au Bangladesh, les chercheurs documenteront comment l’exploitation des plateformes numériques pour la collectivisation permettra de donner une voix et une représentation accrues aux travailleuses à l’ère du numérique.

Project ID
109331
Project Status
Actif
Duration
30 months
IDRC Officer
Gillian Dowie
Total Funding
CA$ 366,900.00
Location
Bangladesh
Inde
Programmes
Économies durables et inclusives
Emploi et croissance
Institution Country
Netherlands
Project Leader
Usha Raman
Institution
Erasmus University Rotterdam