Aller au contenu principal

Passer de la parole à l’action : renforcer les capacités des femmes leaders

Dans les pays en développement, de jeunes hommes et femmes sont aux prises avec un taux de chômage élevé exacerbé par un profond sentiment d’insatisfaction à l’égard de leur qualité de vie dans un contexte de piètre gouvernance et encadrement institutionnel, d’instabilité politique accrue et d’autoritarisme étatique croissant. Ces facteurs fragilisent les sociétés et contribuent à la radicalisation. Les stratégies mises en place pour contrer ces phénomènes continuent à émaner de l’État, et peu de représentants de la société civile y participent. Les populations qui souffrent le plus, comme les jeunes hommes et femmes, continuent d’être grandement exclues des décisions liées à la politique et à la gouvernance. Toutefois, les jeunes sont actifs dans une variété de mouvements associés à de nouveaux problèmes sociaux, économiques, culturels et politiques.

Afin de comprendre ces processus, un appel à propositions fermé, « Donner une voix aux jeunes : promouvoir des espaces pour l’engagement civique, l’inclusion et la réduction de la violence en Asie du Sud et en Amérique latine », a été lancé en juin 2017 afin de produire des connaissances sur la façon de promouvoir l’engagement civique des jeunes grâce à l’innovation sociale aux fins de changement social positif.

L’objectif de ce projet est d’appliquer et améliorer la méthodologie « École de l’incidence » de l’organisation non gouvernementale Ciudadano Inteligente, afin de promouvoir spécifiquement la prévention et la réduction des différentes formes de violence qui touchent les jeunes en Amérique latine. Depuis fort longtemps, cette organisation appuie les jeunes leaders grâce à la méthodologie « École de l’incidence », laquelle comprend une combinaison d’interventions sur place et à distance, ainsi qu’une utilisation massive des nouvelles technologies en guise d’outils d’habilitation. Cette méthodologie réduit les coûts des interventions, tout en élargissant leur portée, ce qui permet de mettre à l’échelle les initiatives de renforcement des capacités qui disposent de ressources limitées.

Dans le cadre de ce projet, les interventions particulières comprendront une formation, des outils et des connaissances qui renforcent les capacités de leadership en vue d’influencer les débats sur les politiques publiques; celles-ci s’adresseront à 300 praticiens qui travaillent sur des questions sexospécifiques au Brésil, au Chili, en Colombie, en Équateur, au Guatemala, et à Mexico. La formation visera principalement les jeunes femmes, mais elle pourrait également viser les participants masculins qui soutiennent des causes liées aux sexospécificités.

Project ID
108734
Project Status
Terminé
End Date
Duration
18 months
IDRC Officer
Florencio Ceballos
Total Funding
CA$ 299,900.00
Location
Argentine
Équateur
Guatemala
Paraguay
Programmes
Gouvernance et justice
Gouvernance et justice
Institution Country
Chile
Project Leader
Margarita Maira
Institution
Ciudadano Inteligente