Aller au contenu principal

Promesses à l’action : modifier les normes sexospécifiques et les perceptions du public concernant le travail de soins non rémunéré en Ouganda

Le travail de soins non rémunéré, qui est effectué de manière disproportionnée par les femmes en raison de l’inégalité des sexes et des normes sociales, est souvent invisible et sous-évalué dans les contextes politiques et économiques, malgré son importance fondamentale pour le fonctionnement de la société. Avec l’ajout de responsabilités en matière de garde d’enfants à la suite des fermetures d’écoles dues à la pandémie de COVID-19 et la demande croissante de soins aux malades, les femmes continuent d’assumer une grande partie du travail de soins non rémunéré de la société. En Ouganda, alors que les femmes participent de plus en plus au marché du travail, le travail de soins non rémunéré reste un obstacle majeur à de nouvelles avancées dans ce domaine. En 2018, la participation des femmes au travail rémunéré était de 44,9 % contre 53,7 % pour les hommes. La pandémie de COVID-19 devrait creuser l’écart.

Pour parvenir à l’égalité des genres dans le monde du travail, il est essentiel de modifier ces normes et de renforcer la redistribution des responsabilités de soins en favorisant l’engagement des hommes. Cela fait également partie intégrante des efforts visant à mieux reconstruire alors que les gouvernements et la communauté internationale réagissent aux retombées de la pandémie de COVID-19. En utilisant une approche mixte qui combine des essais contrôlés randomisés avec des données qualitatives, ce projet explorera ce qui fonctionne et ce qui est modulable dans l’évolution des normes sexospécifiques, des perceptions publiques et des attitudes liées au travail de soins non rémunéré et à la violence sexospécifique en Ouganda.

Ce projet bénéficie du soutien de l’initiative Croissance de l’économie et débouchés économiques des femmes (CEDEF) en Afrique de l’Est, financée conjointement par la Fondation Bill et Melinda Gates, la Fondation William et Flora Hewlett et le CRDI. Le programme CEDEF – Afrique de l’Est cherche à générer un changement transformateur pour faire progresser l’égalité des genres dans le monde du travail.

Project ID
109643
Project Status
Actif
Duration
36 months
IDRC Officer
Martha Melesse
Total Funding
CA$ 700,100.00
Location
Ouganda
Programmes
CEDEF - Afrique de l’Est
Institution Country
Uganda
Project Leader
Grace Kyomuhendo
Institution
Economic Policy Research Centre