Aller au contenu principal

Renforcement des politiques et règlements fiscaux pour promouvoir des régimes alimentaires sains au Sri Lanka

La forte prévalence des maladies non transmissibles constitue un problème de santé important pour le Sri Lanka. Près d’un tiers de tous les adultes sont en surpoids ou obèse, et la proportion d’enfants qui le sont, en particulier chez les filles, a augmenté.

Le Sri Lanka s’est engagé à prendre des mesures visant à contrôler les facteurs de risque de maladies non transmissibles, comme l’imposition de taxes et l’apposition d’étiquettes de « feux de signalisation » sur les boissons sucrées afin de réduire la consommation d’aliments malsains. Afin d’améliorer l’environnement alimentaire des enfants d’âge scolaire, le programme « Cantine saine à l’école » a été lancé en tant que projet conjoint entre le ministère de la Santé et le ministère de l’Éducation. Les milieux universitaires et gouvernementaux manifestent un intérêt considérable pour la compréhension de l’efficacité de ces mesures.

Ce projet vise à évaluer, en temps opportun, l’efficacité des outils fiscaux et réglementaires permettant d’influer sur la consommation de boissons sucrées. Parallèlement, il fournira une évaluation du programme Cantine saine à l’école et examinera comment un plus large éventail de politiques et leur mise en œuvre peuvent être renforcées pour améliorer les résultats nutritionnels des filles et des garçons de différents milieux ethniques et socioéconomiques.

No projet
109265
État du projet
Actif
Durée
36 months
Agent(e) responsable du crdi
Madiha Ahmed
Financement total
CA$ 315,300.00
Emplacement
Sri Lanka
Programmes
Systèmes alimentaires résilients au climat
Systèmes alimentaires résilients au climat
Alimentation, environnement et santé
Pays de l’institution
Sri Lanka
Chargé(e) de projet
Nisha Arunatilake
Institution
Institute of Policy Studies of Sri Lanka