Aller au contenu principal

Produire, rassembler et mobiliser des données probantes au service de la politique de l’éducation : Leçons tirées de l’échange de connaissances et d’innovation

13 septembre 2022

Des décennies d’innovations dans le secteur de l’éducation ont débouché sur de nombreuses stratégies efficaces dans les pays du Sud. Elles vont de la manière de préparer les enfants d’âge préscolaire des communautés isolées aux classes primaires aux interventions visant à aider les jeunes personnes réfugiées à terminer leurs études secondaires. L’expérience et la recherche dans les pays du Sud sont au cœur de ces innovations, tandis que la réussite de leur mise en œuvre à grande échelle repose sur la force du lien entre les données probantes issues de la recherche et leur utilisation dans les cercles de décisionnaires des pays du Sud. C’est là qu’entre en jeu le Programme Partage de connaissances et d’innovations du Partenariat mondial pour l’éducation (KIX du GPE). Cette initiative conjointe du GPE et du CRDI contribue à éclairer la prise de décision dans les systèmes éducatifs grâce à la recherche « Sud-Sud » et à l’échange de connaissances.

L’équipe du KIX, qui en est à sa troisième année d’existence, a tiré d’importantes leçons sur la manière de faire la différence en renforçant les systèmes éducatifs dans les pays du Sud. Les résultats qui en découlent permettent d’établir des données probantes de qualité ancrées dans les priorités des pays partenaires, de mobiliser ces connaissances pour qu’elles parviennent aux décisionnaires politiques et de renforcer leur capacité à les adapter et à les mettre en pratique. Voici un aperçu de la manière dont plusieurs participants au KIX soutiennent la politique et la pratique de l’éducation.

Tirer profit des données probantes

Media
Un élève dans une communauté rurale du Honduras.
GPE/Paul Martinez

Le programme de recherche du KIX est guidé par la demande des pays partenaires du GPE, de sorte que les résultats émergents sont conçus afin d’être immédiatement utiles aux décisionnaires politiques. Cependant, il ne suffit pas de produire des données probantes. Le KIX positionne la recherche dans un écosystème de processus et d’interventions qui facilitent la collaboration et l’échange d’apprentissage dans et entre les pays du Sud.

Les pôles régionaux d’échange d’apprentissage du KIX soutiennent les parties prenantes de l’éducation afin qu’ils puissent mettre en pratique les nouvelles données probantes et les innovations. Ce parcours d’apprentissage peut faire appel à diverses méthodes allant de webinaires présentant des données probantes et une expertise concernant des sujets prioritaires dans chaque région à des occasions en matière de développement professionnel approfondi. Comme le décrit ce blogue, les cycles d’apprentissage d’une durée de plusieurs semaines menés par le Pôle Europe, Asie et Pacifique vont bien au-delà des ateliers concernant l’utilisation de la recherche en matière de politique, pour impliquer réellement les décisionnaires politiques dans la production de la recherche. Des personnes représentant la société civile et le gouvernement vietnamiens ont participé au cycle d’apprentissage concernant les compétences actuelles et continuent d’échanger les recherches et d’étudier comment les adapter au contexte de la réforme des programmes scolaires dans le pays.

Aux Maldives, des spécialistes des pays utilisent les compétences du cycle d’apprentissage concernant l’amélioration de l’accès équitable à l’éducation avec des données géospatiales pour déterminer les goulets d’étranglement dans la fourniture d’un enseignement secondaire supérieur dans tout le pays. Les personnes participant au même cycle d’apprentissage au Bhoutan utilisent leurs nouvelles connaissances pour aider à déterminer les écoles à haut risque d’inondation et, en fin de compte, afin d’améliorer la sécurité des élèves.

Échange de connaissances concernant la réforme de la formation du personnel enseignant 

Media
Un membre du personnel enseignant stagiaire dans une école primaire en Ouganda.
GPE/Livia Barton

En plus de ces occasions en matière de développement professionnel, les pôles régionaux du KIX du GPE fournissent une plateforme permettant aux pays partenaires du GPE d’échanger des idées et des solutions. Une personne représentante du Niger a fait part des succès concernant la réforme de la formation du personnel enseignant dans les pays d’Afrique centrale et de l’Ouest avec des personnes représentant d’autres pays de la région lors d’une rencontre du Pôle Afrique 21. Le Pôle aide les pays à tirer parti des leçons communiquées par le Niger, notamment au moyen d’ateliers de dialogue concernant les politiques nationales afin de discuter en profondeur de la formation du personnel enseignant – un autre exemple de l’approche de la chaîne de connaissances des pôles en action. 

De même, les pays de la région Amérique latine et Caraïbes placent les capacités du personnel enseignant au cœur des solutions potentielles concernant les résultats d’apprentissage. À l’issue de l’échange d’apprentissage régional, le KIX contribue à l’intégration des meilleures pratiques et des données probantes régionales et mondiales dans le principal programme de formation du personnel enseignant des Caraïbes orientales.

Le Rapport annuel du KIX de 2021-2022 illustre comment les pôles régionaux et les projets de recherche appliquée du KIX œuvrent de façon concomitante en vue de soutenir le développement professionnel du personnel enseignant, une priorité essentielle pour les pays partenaires. Ceci est particulièrement important alors qu’ils cherchent à récupérer les pertes d’apprentissage causées par la pandémie de COVID-19, qui a eu des répercussions dévastatrices sur les systèmes éducatifs.

Conclusions émergentes

Le KIX a également permis aux pays d’en apprendre davantage au sujet de leurs réponses mutuelles face à la pandémie ainsi que sur la manière de mieux se préparer aux crises futures. L’Observatoire sur les réponses à la COVID-19 dans les systèmes éducatifs en Afrique du KIX a publié les premières conclusions et recommandations en vue d’aider à garantir que l’apprentissage puisse se poursuivre lors de perturbations semblables.

Les recherches de l’Observatoire ont permis de classer par ordre de priorité les réponses en matière d’égalité des sexes. Face à l’augmentation des cas de violence sexospécifique pendant la pandémie, l’Observatoire a documenté les stratégies mises en place par différents pays afin de promouvoir le bien-être des enfants, notamment en mettant des lignes d’assistance téléphonique à la disposition des enfants, en fournissant des ressources parentales positives aux personnes qui s’occupent d’enfants, en améliorant la formation aux conseils adaptés aux enfants et en sensibilisant le public à la violence sexospécifique et aux grossesses précoces. Le Pôle Afrique 19 a également permis aux pays d’échanger des expériences relatives à la pandémie, notamment au sujet de la manière de soutenir le retour des filles à l’école, y compris en cas de grossesse chez les adolescentes.

Le KIX est sur sa lancée

Il existe des solutions innovantes pour faire face aux plus grands défis auxquels sont confrontés les systèmes éducatifs, et les décisionnaires politiques des pays à faible revenu et à revenu intermédiaire (PFR-PRI) sont déterminés à relever ces défis. Le KIX contribue à faire émerger des solutions, à apprendre comment les adapter lors de leur mise à l’échelle grâce à une recherche appliquée axée sur la demande, et à faciliter l’échange d’apprentissage Sud-Sud et le renforcement des capacités afin que les ministères de l’éducation soient outillés pour intégrer ces solutions dans leurs systèmes éducatifs nationaux. Les résultats émergents et les premiers exemples d’application des connaissances décrits ici sont des indications claires que cette approche fonctionne.

Pour en savoir davantage, consultez le blogue du KIX

Faits saillants

  • Le KIX positionne la recherche dans un écosystème de processus et d’interventions qui facilitent la collaboration et l’échange d’apprentissage dans et entre les pays du Sud.
  • Les pôles régionaux du KIX du GPE offrent des occasions de développement professionnel et une plateforme permettant aux pays partenaires du GPE d’échanger des idées et des solutions entre eux.
  • Le Rapport annuel du KIX de 2021-2022 illustre comment les pôles régionaux et les projets de recherche appliquée du KIX œuvrent de façon concomitante en vue de soutenir le développement professionnel du personnel enseignant, une priorité essentielle pour les pays partenaires.