Aller au contenu principal

Renforcer les capacités des scientifiques en début de carrière en Afrique de l'Ouest

25 février 2022

Le projet de collaboration pour l'adaptation et la résilience au Mali (Co-FARM) a été soutenu par l'initiative Adaptation aux changements climatiques et résilience (CLARE) et visait à accroître la résilience et les capacités d'adaptation des petits exploitants agricoles au Mali.    

L'objectif principal du projet était de réunir les parties prenantes locales à Koutiala, au Mali, autour de l'utilisation partagée des ressources en eau et en terre associées aux bassins de collecte des eaux de ruissellement appelés BCER (Bassin de collecte des eaux de ruissellement) construits comme un pilote dans le cadre du projet Adaptation à différentes échelles dans les régions semi-arides (ASSAR) . En outre, l'équipe de recherche visait à renforcer les capacités de leadership des chercheurs en début de carrière, en particulier chez les jeunes scientifiques francophones d'Afrique de l'Ouest.  

Trois étudiants maliens à la maîtrise ont été directement soutenus pour mener leurs recherches à Koutiala et faire l'expérience d'une collaboration étroite avec les parties prenantes. Dans le cadre de Co-FARM, les étudiants ont également rejoint d'autres scientifiques en début de carrière du Sénégal et du Burkina Faso pour participer à un laboratoire de leadership scientifique mis au point et animé par START et Reos Partners. Le laboratoire virtuel comprenait des modules hebdomadaires explorant les compétences de leadership (réflexivité, empathie, prévoyance et flexibilité) essentielles à la recherche collaborative, ainsi que des sessions interactives virtuelles au cours desquelles les chercheurs ont pu communiquer leurs réflexions et leurs expériences, bénéficier d'échanges entre pairs et recevoir des conseils de chercheurs chevronnés.   

Les participants au laboratoire de leadership ont indiqué que les outils enseignés dans ce laboratoire étaient utiles pour, par exemple, les aider à s'adapter aux nouvelles idées concernant leur domaine de recherche en planifiant des scénarios et en anticipant l'avenir.    

Grâce à ces activités de renforcement des capacités, les scientifiques en début de carrière ont pu développer leurs capacités de direction et de recherche, prendre confiance en eux et accroître leur curiosité pour avoir une vue d'ensemble de leur travail.  

À la suite des réactions positives des participants au laboratoire de leadership, les modules virtuels sont actuellement révisés et adaptés pour soutenir un nouveau groupe de scientifiques et de praticiens en début de carrière travaillant dans le secteur des énergies renouvelables en Afrique de l'Ouest, recrutés dans le cadre du projet START « Promoting gains in renewable energy » (PROGREEN). 

Faits saillants

  • Le projet Co-FARM a renforcé les capacités de leadership des chercheurs en début de carrière en Afrique de l'Ouest grâce à un laboratoire de leadership. 

  • Grâce à des sessions virtuelles captivantes, les chercheurs ont appris les compétences clés du leadership et ont participé à des échanges entre pairs. 

  • En conséquence, les participants ont renforcé leurs capacités de leadership, et le programme est en cours d'adaptation pour soutenir d'autres chercheurs à l'avenir.